Comment attirer des talents dans les villes moyennes ?

Vous souhaitez faire venir les talents dans votre région, mais ça semble plus simple à dire qu’à faire ? Commencez par cibler les talents, ce qui vous permettra d’optimiser votre temps et le coût rattaché à la mise en place de votre stratégie. Ensuite, misez sur des arguments clés, représentatifs de votre territoire. On vous explique tout ça..

Les villes moyennes sont-elles faites pour tout le monde ?

Sans grande surprise, la réponse est non. Certains profils seront d’autant plus réticents à l’idée d’envisager une mobilité ou un changement de vie. Prenez le temps de repérer vos cible, pour ensuite les approcher.

♦ Repérer
  • Les hauts revenus (48% des 4500 euros et plus) et les CSP+ (43%), notamment les cadres d’entreprise et chefs d’entreprise (52 et 47%, et aussi les professions intermédiaires (47%).
  • Les jeunes (67% des 18-24 ans, 46% des 25-34 ans), par nature plus mobiles à cette période de leur vie et plus enclins à des mobilités que les autres tranches d’âge. source

Si vous avez une offre d’emploi bien détaillée et destinée à ces profils, optez pour une approche adaptée. Il existe aujourd’hui plusieurs solutions, le démarchage direct en interne ou l’appel à des prestataires externes tels que des cabinets de recrutement ou des chasseurs de tête.

♦ Approcher

Pour approcher un talent, il faut connaitre un minimum votre cible, ses intérêts et les meilleurs moments/endroits ou vous pourrez prendre contact avec lui. Si cela n’est pas encore clair pour vous, téléchargez notre guide pour définir vos personae.

Vous savez que Switch Up compte plus de 250 ambassadeurs dans toute la France ?

Les villes moyennes des arguments de taille pour tous

♦ Miser sur la qualité de vie

Même si les critères de qualité de vie sont subjectifs, on peut citer ceux qui reviennent souvent lorsque l’on parle des avantages à s’installer dans les villes moyennes.  En premier lieu, la distance entre le lieu de vie et le lieu de travail, permettant un temps de transport raisonnable. Ensuite, un coût de l’immobilier (achat ou location) plus bas, offrant un meilleur confort de vie chez soi. Un rythme plus serein et calme, avec une densité de population réduite. Enfin, du temps, qu’on ne pourrait s’offrir à Paris ou dans les (très) grandes villes. 

♦ Miser sur l’activité sur place

Pour contrer les préjugés que nous pourrions avoir sur une ville moyenne, mettez en avant la vie culturelle, sociale et commerciale. Avoir des commerces de proximité, des activités extérieurs ou intérieures, culturelles ou sportives.. fait vraiment la différence, surtout si votre cible a vécu en métropole.

♦ Miser sur l’emploi

Votre ville a un bassin économique fort ? Que ce soit à l’initiative des grosses entreprises, moyennes structures ou de l’écosystème startup ? Il y a des emplois à pourvoir, la preuve: vous recrutez.

Prenons rendez-vous !

Vous souhaitez accompagner vos salariés dans leur mobilité?

Profitez du contexte

36% des cadres se disent prêts à déménager dans une petite ville si leur entreprise leur autorise plusieurs jours de télétravail par semaine» source

Vous recrutez ? Vous proposez une certaine flexibilité dans l’organisation du temps de travail ? Après deux confinements, les urbains sont à la recherche de logements dans les villes moyennes, à taille plus humaine, dynamiques, mais proches des grandes villes.

Mettez les atouts de votre entreprise en avant, et servez vous de votre localisation pour les faire venir. Qui ne rêverait pas de calme et d’un meilleur confort de vie ces derniers temps … Alors profitez-en ! 

Cet article a été écrit par Cécile N. , à votre service pour vous aider dans l'accueil et l'intégration vos futurs talents.

Switch up