Categories
Territoires

Pyramide de Maslow qualité de vie territoriale

Pyramide de Maslow

Qualité de vie territoriale

Categories
Marque employeur Solutions entreprises Territoires

Comment attirer des talents dans les villes moyennes ?

Comment attirer des talents dans les villes moyennes ?

Vous souhaitez faire venir les talents dans votre région, mais ça semble plus simple à dire qu’à faire ? Commencez par cibler les talents, ce qui vous permettra d’optimiser votre temps et le coût rattaché à la mise en place de votre stratégie. Ensuite, misez sur des arguments clés, représentatifs de votre territoire. On vous explique tout ça..

Les villes moyennes sont-elles faites pour tout le monde ?

Sans grande surprise, la réponse est non. Certains profils seront d’autant plus réticents à l’idée d’envisager une mobilité ou un changement de vie. Prenez le temps de repérer vos cible, pour ensuite les approcher.

♦ Repérer
  • Les hauts revenus (48% des 4500 euros et plus) et les CSP+ (43%), notamment les cadres d’entreprise et chefs d’entreprise (52 et 47%, et aussi les professions intermédiaires (47%).
  • Les jeunes (67% des 18-24 ans, 46% des 25-34 ans), par nature plus mobiles à cette période de leur vie et plus enclins à des mobilités que les autres tranches d’âge. source

Si vous avez une offre d’emploi bien détaillée et destinée à ces profils, optez pour une approche adaptée. Il existe aujourd’hui plusieurs solutions, le démarchage direct en interne ou l’appel à des prestataires externes tels que des cabinets de recrutement ou des chasseurs de tête.

♦ Approcher

Pour approcher un talent, il faut connaitre un minimum votre cible, ses intérêts et les meilleurs moments/endroits ou vous pourrez prendre contact avec lui. Si cela n’est pas encore clair pour vous, téléchargez notre guide pour définir vos personae.

Vous savez que Switch Up compte plus de 250 ambassadeurs dans toute la France ?

Les villes moyennes des arguments de taille pour tous

♦ Miser sur la qualité de vie

Même si les critères de qualité de vie sont subjectifs, on peut citer ceux qui reviennent souvent lorsque l’on parle des avantages à s’installer dans les villes moyennes.  En premier lieu, la distance entre le lieu de vie et le lieu de travail, permettant un temps de transport raisonnable. Ensuite, un coût de l’immobilier (achat ou location) plus bas, offrant un meilleur confort de vie chez soi. Un rythme plus serein et calme, avec une densité de population réduite. Enfin, du temps, qu’on ne pourrait s’offrir à Paris ou dans les (très) grandes villes. 

♦ Miser sur l’activité sur place

Pour contrer les préjugés que nous pourrions avoir sur une ville moyenne, mettez en avant la vie culturelle, sociale et commerciale. Avoir des commerces de proximité, des activités extérieurs ou intérieures, culturelles ou sportives.. fait vraiment la différence, surtout si votre cible a vécu en métropole.

♦ Miser sur l’emploi

Votre ville a un bassin économique fort ? Que ce soit à l’initiative des grosses entreprises, moyennes structures ou de l’écosystème startup ? Il y a des emplois à pourvoir, la preuve: vous recrutez.

Prenons rendez-vous !

Vous souhaitez accompagner vos salariés dans leur mobilité?

Profitez du contexte

36% des cadres se disent prêts à déménager dans une petite ville si leur entreprise leur autorise plusieurs jours de télétravail par semaine» source

Vous recrutez ? Vous proposez une certaine flexibilité dans l’organisation du temps de travail ? Après deux confinements, les urbains sont à la recherche de logements dans les villes moyennes, à taille plus humaine, dynamiques, mais proches des grandes villes.

Mettez les atouts de votre entreprise en avant, et servez vous de votre localisation pour les faire venir. Qui ne rêverait pas de calme et d’un meilleur confort de vie ces derniers temps … Alors profitez-en ! 

Cet article a été écrit par Cécile N. , à votre service pour vous aider dans l'accueil et l'intégration vos futurs talents.

Switch up
Categories
Marque employeur Presse Solutions entreprises

Switch Up accompagne les plans sociaux

Switch Up lance une nouvelle offre pour accompagner les plans sociaux.

Selon un bilan diffusé par la DARES, le nombre de plans sociaux est alarmant. Pas moins de 530 plans sociaux ont été initiés entre le 1er mars et le 11 octobre 2020. La crise sanitaire qui touche tout le monde, pousse les entreprises à repenser leurs stratégies pour ne pas fermer leurs portes. Derrière ce chiffre, c’est plus de 72.500 salariés concernés pour qui un licenciement est envisagé (soit plus du triple comparé aux chiffres de l’année dernière). 
 

“Les chiffres sont au plus haut” selon le ministère du travail, de quoi s’alarmer mais aussi de trouver de nouvelles solutions concrètes. Alors qu’un plan de sauvegarde de l’emploi est obligatoire au delà de 10 licenciements envisagés dans une entreprise de plus de 50 salariés, les licenciements collectifs sont aussi très présents dans les PME. Au sein des entreprises de moins de dix salariés, plus de 3000  personnes ont été licenciées ou sont sur le point de l’être.

Faire de la mobilité géographique une solution pour l'emploi.

Afin d’apporter son soutien aux entreprises en difficultés, Switch up a décidé de proposer un nouveau service : l’accompagnement au départ en facilitant la mobilité des salariés. Selon l’étude sur la “Mobilité géographique des travailleurs de l’Inspection Générale des Finances” , ce genre d’action permettrait de réduire le taux de chômage de façon non négligeable.(1)

(1) « Calcul des indicateurs de mismatch dans un monde de chômage élevé », Étienne Wasmer, novembre 2015.
♦ Comment ça se passe ?
 
En bref, Switch Up met à disposition des cabinets experts des transitions professionnelles comme des entreprises sa plateforme d’aide à la mobilité et son réseau d’Ambassadeurs. L’objectif est d’améliorer la prise en charge de leur changement de lieu de travail. Le salarié et sa famille peuvent alors bénéficier d’aide au départ en lien avec le cabinet chargé de la transition professionnelle mais aussi des aides à la mobilité existantes au niveau local, national ou européen.
 
Au travers de la plateforme, le salarié et sa famille peuvent échanger avec des Ambassadeurs locaux formés et agréés par Switch Up pour évoquer leurs futurs lieux de vie et ainsi lever les freins, difficultés ou angoisses qu’une mobilité peut engendrer. Lorsque l’emploi ou la formation sont trouvés, il peut bénéficier d’une aide personnalisée prenant en charge chacune des personnes de la famille sur les thématiques du logement, de la scolarité, de l’intégration, des démarches administratives et de l’emploi du/de la conjoint(e) accompagnant(e).

Prenons rendez-vous !

Vous souhaitez accompagner vos salariés dans leur mobilité?
Categories
Mobilité professionnelle Nantes Préparer sa mobilité Témoignage accompagné

Nantes République un quartier où il fera bon vivre.

Nantes République - un quartier où il fera bon vivre.

Arrivée à Nantes en venant de Lille avec 4 enfants, je sais combien il est nécessaire d’être guidé sur les différents quartiers afin de faire un choix de logement correspondant bien à son mode de vie et ses besoins.

Depuis je suis Ambassadrice Switch Up, et pour bien conseiller nos clients, je m’intéresse au devenir de Nantes, aux nouveaux projets et espaces de vie qui peuvent accueillir les nouveaux arrivants. Ceux-ci sont de plus en plus  nombreux, ce qui génère une tension certaine sur l’immobilier. 

Mais heureusement de nouveaux quartiers émergent, bien pensés pour un confort de vie maximal. C’est le cas du nouveau quartier République

Nantes, une ville sur-mesure qui s’invente.

Il s’agit d’un périmètre situé entre le boulevard de l’Estuaire au nord et le futur CHU au sud, sur environ 20 hectares. Pour le dessiner, des ateliers de concertation citoyen ont été montés et ils ont formulé des préconisations dont les urbanistes et paysagistes se sont emparés.

♦ 5 préoccupations majeures ont été exprimées :
  • Un quartier où l’on respire avec de l’espace et de la lumière
  • Un quartier doté d’une forte mixité, croisement des publics et des générations 
  • Un quartier végétal, la nature en ville, espaces verts, balades
  • Un quartier vivant et dynamique, propositions culturelles, sportives et de loisirs
  • Une circulation douce et sécurisée 

Les relations de voisinage et les espaces partagés comme socle du projet architectural.

Les équipes de conception urbaine ont rendu leur projet qui fait la part belle à la nature en ville.

Sur le plan paysager, la nature s’immisce en effet dans tous les interstices, créant ainsi des ambiances propices au bien-être, à la vie de quartier et aux échanges entre voisins : aires de jeux, de sports, jardins partagés, grande pelouse …Toute une série de cheminements favorisent les circulations à pied et à vélo. 

Des transports en commun performants feront le lien avec le centre, la gare et autres quartiers nantais : deux nouvelles lignes de tramway sont programmées, en complément du Chronobus C5 déjà existant.

La mutualisation y est favorisée : parkings, buanderie, potagers, chauffage et production d’eau chaude avec une énergie renouvelable à plus de 85%, électricité avec production photovoltaïque…

Environ 2000 logements seront réalisés dont 55% sociaux et abordables permettant d’encourager l’installation de tous – et particulièrement de familles – en cœur de ville. 

75 000m² de bâtiments tertiaire, mais également 25 000m² de rez-de-chaussée commerciaux permettront de développer environ 4000 nouveaux emplois sur ce nouveau quartier.

Proximité du centre-ville et nature.

Tout cela en fait un lieu de vie très séduisant sur le papier, avec une volonté certaine des décideurs d’aller vers des démarches participatives, durables, tournés vers le bien-être des habitants.

L’urbanisation de ce nouvel espace se développera sur les 10 prochaines années et les premiers chantiers de construction seront livrés en 2020 avec les opérations 5Ponts et O-Slow.

Des réalisations à observer de près !

Les conseillers Switch Up, bien au fait des avantages des différents quartiers de Nantes, sauront vous conseiller sur l’adéquation de celui-ci à vos attentes.

Cet articlé à été écrit par Martine L. , à votre service pour vos accompagner dans votre installation à Nantes.

NANTES
Categories
La Roche sur Yon Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité Témoignage accompagné

Choisir de venir s’installer sur son lieu de vacances Est-ce vraiment une bonne idée ?

Choisir de venir s’installer sur son lieu de vacances : Est-ce vraiment une bonne idée ?

Qui n’a pas rêvé en partant fin aout de son lieu de villégiature, de s’y installer définitivement. Mais quand le rêve devient réalité et qu’une mutation ou une nouvelle embauche nous permet de vivre sur notre lieu de vacances ; est ce vraiment une bonne idée ?

Habitant un département côtier « la Vendée » et accompagnant de nombreuses personnes dans leur changement de vie, j’ai très souvent des interrogations et des craintes légitimes des futurs arrivants quand à leur choix de domiciliation.

Les Sables d’Olonne qui est une grande ville au bord de l’océan attire et fait rêver même ceux qui vont travailler à la Roche sur Yon le chef lieu du département situé à 30 km environ.

La mer comme jardin, qui n’en a pas rêvé ?

Passé ce cliché, je prends le temps avec mes futurs arrivants de peser le pour et le contre d’une installation au bord de mer et de comprendre leur véritable aspiration. La liste du positif : la mer, les balades, les sports nautique, le calme, le port et aussi les inconvénients : les loyers plus chers, un bien plus petit, la rareté des biens loués à l’année, l’obligation des trajets en voiture pour aller travailler, le coté très calme d’une ville côtière en hiver, la circulation et le stationnement difficile l’été, une population plus âgée. Après tous ces critères posées et un dialogue avec le nouvel arrivant et sa famille, le choix se fait sereinement et très naturellement.

En règle générale, la raison l’emporte et la plupart s’installe à la Roche-sur-Yon , tout en ayant conscience que le bord de mer n’est qu’à 30 minutes. Toutefois les amoureux de la mer comme les passionnés de voile ou de surf sautent souvent le pas …. Leur passion l’emportant sur les inconvénients.

Mais chacun est différent. Tous les horizons sont ouverts et la clef du succès réside le plus souvent sur une bonne analyse des besoins de nouveaux arrivants ! 

Cet article a été écrit par Marie.T, à votre service pour vous accompagner dans votre installation à La Roche sur Yon.

LA ROCHE SUR YON
Categories
Marque employeur

8 campagnes originales

Les campagnes de recrutement originales​

Recruter, c’est bien. Mais recruter différemment, c’est encore mieux ! On vous a concocté un TOP8 des campagnes de recrutement les plus originales. De quoi s’en inspirer, ou pas… 

Exemple 1 - Australia Inc

Australia Inc s’est lancé dans la campagne de recrutement sous format vidéo. Celle-ci met en scène le recruteur traversant des paysages diverses et variés pour susciter l’envie aux candidats d’aller travailler en Australie. Cette société à la recherche de détendeurs de visas “vacances-travail” fait jouer les émotions. Voilà une campagne originale, décalée, captivante et plutôt drôle. 

Exemple 2 - La Roche sur Yon

La campagne provient de la commune de La roche sur Yon mais la cible reste les travailleurs Parisiens et met en avant les arguments de qualité de vie sur lesquels les entreprises locales peuvent s’appuyer dans leur recrutements ! Une thématique qui a été mise en avant 3 ans de suite pour l’agglomération vendéenne.

Exemple 3 - La Bretagne

Dans la même stratégie, la région Bretagne a incité les employeurs à s’approprier des visuels et des ‘punchlines’ se basant à la fois sur l’humour et les caractéristiques du territoire breton

Exemple 4 - Mon-marché.fr

Dans une optique commerciale, certaines marques surfent sur cette tendance de fond du Quittez Paris.
C’est toujours plein d’humour et à contre courant !

Exemple 5 - La banque postale

Plus classique mais qui reprend l’idée d’un maillage géographique et donc d’une proximité, la banque postal communique sur leurs multiples implantations et donc lieu de futur travail

Exemple 6 - L'Orne

Les médecins et le personnel médical est une cible particulière notamment sur les zones rurales et les jeux de mot sont légion !

Exemple 7 - Le groupe Sill

Le groupe Sill, fédération de PME dans l’agroalimentaire basée dans le Finistère, a fait le choix, pour les visuels de son site, non seulement de mettre en avant son laboratoire (pour l’aspect « innovation »), mais aussi son territoire, le pays des Abers. Le site comporte ainsi des clichés 100% terroir : phare, rivière, champ de vaches, Crozon…Tout cela vient appuyer le discours sur la valorisation des produits de tradition et permet d’affirmer l’identité de la marque. Pour autant, pas question de négliger le discours relatif au développement à l’international ! Là encore, le groupe tire parti de son implantation, en affirmant que c’est son appartenance à un pays de marins qui le rend « naturellement » ouvert sur le monde ( d’où sa punchline « La Bretagne comme port d’attache, le monde pour horizon »).

Exemple 8 - iAdvise

La startup nantaise Iadvize, sur sa page web « bureaux » donne quant à elle des éléments très concrets pour convaincre les candidats de l’attrait de sa ville. Pour cela, elle mise tant sur la proximité de l’eau (la mer mais aussi la Loire) que sur le dynamisme de Nantes. 

Ses astuces ? Donner des chiffres tout d’abord (« 15 mn à pied de l’hypercentre », « 40 minutes de voiture »). Mais aussi une petite liste des endroits fétiches des collaborateurs : le bar sympa fréquenté après le travail, la salle de sport dans laquelle s’entraîne l’équipe de foot, ou encore la salle de concerts Stereolux à proximité des Machines de l’Ile. Autant de précisions qui contribuent à renvoyer l’image d’un territoire où se mêlent culture, sport et convivialité. Plutôt engageant, non ?

Categories
Territoires

Mode de calcul des données territoriales

Comment sont calculées les notes attribuées aux territoires ?

Chez Switch Up nous accompagnons un grand nombre de personnes chaque année dans leur mobilité géographique. Nos Ambassadeurs répondent donc régulièrement à leur interrogation. Fort de cette expertise, nous avons regroupé ces questionnements sous 11 items. L’objectif est que les nouveaux arrivants puissent en un clin d’œil découvrir les points forts d’un territoire et ses axes d’amélioration.

Chaque territoire a ses particularités et heureusement nous avons tous des envies différentes. Pour certains d’entre nous, la thématique de l’éducation sera primordiale alors que pour d’autres la question de l’environnement est fondamentale. Chez Switch Up, nous avons la conviction qu’il n’y a pas un territoire mieux qu’un autre mais certainement un territoire qui vous convient mieux qu’un autre ! 

1. Les 11 items

L’accessibilité des services est l’une des dimensions clés du bien-être.  affectant les gens obtiennent ce qui est nécessaire pour satisfaire leurs désirs et leurs besoins. Mesurer l’accessibilité des services permet une meilleure compréhension des inégalités dans les communautés. La thématique de l’accès aux service peut être très large et comprend des services de base mais aussi des service dit avancés : e les transports, l’eau et l’assainissement, l’éducation, la santé et les TIC… La mesure de l’accès aux services a donc un impact direct pour la population et est pertinente car elles reflètent les opportunités disponibles aux populations (Sen, 1993) et aide à prioriser les interventions dans les zones mal desservies.

En France, la région la moins bien noté sur cet item est la Basse Normandie et celle qui obtient le meilleur résultat est l’Ile de France.

 

INDICATEUR : Accès des ménages au Haut débit. L’ensemble des données de l’ocde sont accessible ici : https://www.oecd-ilibrary.org/fr/urban-rural-and-regional-development/data/statistiques-regionales-de-l-ocde_region-data-fr

La confiance dans les pouvoirs publics est essentielle pour la cohésion sociale et le bien-être.  Aujourd’hui plus que jamais, les citoyens exigent de leur administration une plus grande transparence. Il est essentiel de faire savoir qui prend les décisions, pourquoi et comment pour rendre l’administration comptable de ses actes, préserver la confiance dans les institutions publiques et garantir l’égalité de traitement entre les entreprises.

En France, la région la moins bien noté sur cet item est la Corse et celle qui obtient le meilleur résultat est la Bretagne.

 

INDICATEUR : Taux de participation électorale : Le taux de participation est défini comme le pourcentage d’électeurs inscrits ayant voté lors d’une élection. Un taux de participation électorale élevé traduit l’implication des citoyens dans la vie politique. Un taux élevé est souhaitable en démocratie car il accroît la représentativité et la légitimité des institutions. L’ensemble des données de l’ocde sont accessible ici : https://www.oecd-ilibrary.org/fr/urban-rural-and-regional-development/data/statistiques-regionales-de-l-ocde_region-data-fr

L’éducation joue un rôle essentiel dans la transmission aux individus des connaissances, qualifications et  compétences dont ils ont besoin pour participer activement à la société et à la vie économique. En outre, elle peut améliorer la vie des gens dans des domaines comme la santé, l’engagement civique, et le bonheur. Les études montrent que les personnes instruites vivent plus longtemps, prennent une part plus active dans la vie politique et locale, commettent moins de délits et ont moins recours à l’aide sociale.

En France, la région la moins bien noté sur cet item est la Picardie et celle qui obtient le meilleur résultat est la Bretagne.

 

INDICATEUR : Pourcentage de la population active étant diplômés du niveau secondaire : La population active ayant au moins un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur est définie comme la main-d’œuvre force, âgée de 15 ans et plus, qui a terminé au moins le deuxième cycle du secondaire programmes, définis comme le niveau 3 de la CITE par la classification internationale standard pour éducation. L’ensemble des données de l’ocde sont accessible ici : https://www.oecd-ilibrary.org/fr/urban-rural-and-regional-development/data/statistiques-regionales-de-l-ocde_region-data-fr

L’emploi représente une autre dimension du bien-être qui peut avoir un impact considérable sur les conditions matérielles des personnes. De plus, avoir un emploi aide les gens à maintenir et développer leurs compétences et cela affecte d’autres dimensions du bien-être, telles que la santé, les connexions et la satisfaction dans la vie. L’accès inégal à l’emploi est l’un des principaux moteurs des inégalités interrégionales.

En France, la région ayant le taux de chômage le plus élevé est le Nord pas de calais est la et celle qui obtient le meilleur résultat est l’Auvergne

 

INDICATEURS : 1. Le taux d’emploi est calculé comme le rapport entre les personnes occupées et
population en âge de travailler (âgée de 15 à 64 ans). 2.Le taux de chômage est défini comme le rapport entre les chômeurs et
la main-d’œuvre, où cette dernière est composée de chômeurs et de salariés. L’ensemble des données de l’ocde sont accessible ici : https://www.oecd-ilibrary.org/fr/urban-rural-and-regional-development/data/statistiques-regionales-de-l-ocde_region-data-fr

L’homme est un animal social. La fréquence de nos contacts avec les autres et la qualité de nos relations personnelles sont donc des éléments déterminants de notre bien-être. Les études montrent que le temps passé avec des amis est associé à un niveau moyen de sentiments positifs plus élevé et à un niveau moyen de sentiments négatifs plus faible que le temps consacré à d’autres activités.

Un réseau social solide ou une collectivité soudée peuvent apporter un soutien psychologique pendant les bonnes comme pendant les mauvaises périodes, et peut aussi aider à trouver un travail et à accéder à des services ainsi qu’à d’autres avantages matériels. 

Avoir de bonnes relations interpersonnelles, pouvoir compter sur le soutien des réseaux sociaux et se baser sur une confiance générale dans les autres et les institutions sont considérées comme d’importantes sources de bien-être individuel et de cohésion sociale.

Non seulement ces notions représentent des ressources supplémentaires par rapport aux ressources matérielles et culturelles, mais elles peuvent également améliorer les performances des institutions et réduire les coûts de transaction.

En France, la région ayant la note la plus importante sur la notion de communauté est la Corse et celle où elle est la plus basse est la Champagne-Ardenne.

 

INDICATEUR : Le soutien perçu des réseaux sociaux est basé sur la question suivante: «Si vous aviez un problème, avez-vous des parents ou des amis sur lesquels vous pouvez compter pour vous aider quand vous en avez besoin ou pas? ». Les données présentées ici reflètent le pourcentage de l’échantillon régional qui répond «Oui». L’ensemble des données de l’ocde sont accessible ici : https://www.oecd-ilibrary.org/fr/urban-rural-and-regional-development/data/statistiques-regionales-de-l-ocde_region-data-fr

La qualité de l’environnement local a des effets importants sur le bien-être des générations futures. Alors que pour le moment seule la pollution atmosphérique est incluse dans cette note, divers aspects de la qualité de l’environnement doivent être inclus( comme l’eau, les déchets, les équipements, etc.) dans la note d’une même région car elle illustrent chacun des éléments essentiels de cet item.

En France, c’est en Centre Val de Loire que l’exposition à la pollution de l’air est la moins importante et c’est en Alsace que la part de la population exposée est la plus importante.

 

INDICATEUR : L’exposition de la population à la pollution atmosphérique est calculée en prenant la valeur moyenne pondérée de PM2,5 pour les mailles présentes dans chaque région, avec le poids donné par l’estimation dénombrement de la population dans chaque cellule.
Ces estimations sont rendues possibles par le calcul des observations satellitaires dans les estimations de l’OCDE tirées de van Donkelaar, A., R.V. Martin, M. Brauer et B. L. Boys (2014) «Utilisation des observations satellitaires pour l’évaluation de l’exposition à long terme des Concentrations de particules fines », Perspectives d’hygiène du milieu, vol. 123.

Il existe également de fortes disparités régionales en matière de santé, qui sont en partie expliquée par un accès inégal aux services de santé.

En France, la région ayant l’espérance de vie la plus élevé est le Rhône Alpes et celle qui obtient l’espérance de vie la plus faible est la Basse Normandie

 

INDICATEUR : L’espérance de vie à la naissance mesure le nombre d’années qu’un nouveau-né peut espérer vivre, si les taux de mortalité dans chaque groupe d’âge devaient rester les mêmes au cours de sa vie.
Les taux de mortalité ajustés selon l’âge éliminent la différence de taux de mortalité due à par âge de la population et sont comparables d’un pays et d’une région à l’autre. Ajusté selon l’âge les taux de mortalité sont calculés en appliquant les taux de mortalité par âge d’une région à la répartition par âge d’une population standard. Dans ce cas, la population par classe d’âge de cinq ans,moyenne sur toutes les régions de l’OCDE. L’ensemble des données de l’ocde sont accessible ici : https://www.oecd-ilibrary.org/fr/urban-rural-and-regional-development/data/statistiques-regionales-de-l-ocde_region-data-fr

La sécurité personnelle est la mesure dans laquelle les gens se sentent préservés de préjudices ou de crimes. La criminalité a bien sûr un effet direct énorme et souvent durable sur les victimes. Cependant, cela peut aussi affecter fortement le bien-être de ceux qui ne sont pas des victimes, mais qui vivent dans la même communauté. Bien que les mesures subjectives de sécurité soient de plus en plus utilisées, la disponibilité des données dans les régions de l’OCDE impose l’utilisation de seuls indicateurs objectifs.

En France, la région qui obtient la meilleure note est la basse Normandie et celle qui est la moins bonne est la Corse.

 

INDICATEUR : Le taux d’homicide : le taux d’homicides est le nombre d’homicides signalés pour 100 000 habitants. L’ensemble des données de l’ocde sont accessible ici : https://www.oecd-ilibrary.org/fr/urban-rural-and-regional-development/data/statistiques-regionales-de-l-ocde_region-data-fr

 

Pour mesurer le bien-être, le logement est une dimension importante. Un abri approprié en est un des besoins humains les plus élémentaires, ainsi que de la nourriture et de l’eau. De plus, les frais de logement représentent souvent la composante la plus importante du revenu d’un ménage. Le logement est également fortement lié à d’autres dimensions du bien-être, comme la santé, le revenu et la satisfaction à l’égard de la vie (OCDE, 2011). Au niveau local et régional, les caractéristiques du logement sont également étroitement liées à la configuration territoriale / spatiale.

En France, la région où le nombre de pièces par personne est le plus élevé est la Bretagne et celle où le nombre est le plus faible est l’Ile de France.

En France, la région qui obtient la meilleure note est la basse Normandie et celle qui est la moins bonne est la Corse.

 

INDICATEUR : Nombre de pièces par personne dans un logement. Cet indicateur présente certaines limites, car il ne tient pas compte d’éléments importants tels que les prix des logements, le coût global de la vie dans le région, le type de région (qu’il s’agisse d’une ville ou d’une région moins densément peuplée), ou le potentiel avantages de l’espace commercial pour l’emplacement. L’ensemble des données de l’ocde sont accessible ici : https://www.oecd-ilibrary.org/fr/urban-rural-and-regional-development/data/statistiques-regionales-de-l-ocde_region-data-fr

Le bien-être subjectif reflète la notion de mesure de la façon dont les gens vivent et évaluent leur vie. Cet item comprend l’évaluation de la vie dans son ensemble (généralement appelée «sentiment de satisfaction»), en se basant sur des évaluations de domaines particuliers de la vie (par exemple,« la satisfaction du temps disponible pour les loisirs »), les sentiments et les émotions, ainsi que des mesures de lu sentiment d’accomplissement dans la vie. Les évaluations des personnes dans différents domaines et leurs attentes sont des informations utiles  pour guider l’élaboration des politiques.

En France, c’est en Corse que le sentiment de satisfaction est le plus élevé et en Franche Comté qu’il est le plus faible.

 

INDICATEUR : La satisfaction à l’égard de la vie est exprimée par le score moyen sur une échelle de 11 points (basée sur Mesure de l’échelle de Cantril). Il est mesuré à l’aide d’une question d’enquête dans laquelle la question suivante leur est posée : «S’il vous plaît, imaginez une échelle, avec des étapes numérotées de 0 en bas à 10 en haut. Le haut de l’échelle représente la meilleure vie possible pour vous et le bas de l’échelle représente la pire vie possible pour vous. Sur quel échelon de l’échelle diriez-vous que vous vous sentez-vous personnellement à ce moment? ».

L’argent ne fait peut-être pas le bonheur, mais il permet assurément d’acquérir un meilleur niveau de vie et donc plus de bien-être. Des ressources plus importantes peuvent également faciliter l’accès à une instruction de qualité, à des services de santé plus performants et à un meilleur logement.

En France, la région la moins bien noté sur cet item est la Nord Pas de Calais et celle qui obtient le meilleur résultat est l’Ile de France.

 

INDICATEUR : Le revenu disponible des ménages privés par habitant est dérivé du solde du primaire
revenu en additionnant tous les transferts courants du gouvernement, à l’exception des transferts sociaux en nature, et en soustrayant les transferts courants aux ménages tels que les impôts sur le revenu, les impôts réguliers sur la fortune,
transferts monétaires réguliers entre ménages et cotisations sociales. Ménage jetable régional
Le revenu disponible est exprimé par habitant (par personne), en parités de pouvoir d’achat (PPA) USD à constante de prix (année 2010).

Vous êtes un Territoire

Vous souhaitez mettre promouvoir votre territoire directement dans les annonces d’emploi des entreprises locales ?

Vous êtes une entreprise

Vous souhaitez mettre en place une solution d’onboarding territorial pour valoriser votre marque employeur en lien avec votre stratégie RSE ?

FAQ.

L’endroit où les gens vivent est important pour leur bien-être. De même, pour améliorer la vie des gens, il faut transformer leur lieu de vie en un meilleur endroit. La recherche sur le bien être régional permet ainsi aux décideurs des territoires de mettre en avant les axes forts de leur zone de vie et de connaître les axes d’amélioration de celle-ci.

Notre objectif chez Switch Up est de mettre en avant le bien être réel tel que vécu là où nous vivons et travaillons et n’ont pas de pas de promouvoir des moyennes nationales qui peuvent masquer des disparités importantes.

Notre outil fournit des informations sur la position des régions sur onze sujets qui comptent dans la vie des gens : emploi, revenu, éducation, santé, engagement civique, sécurité, accès aux services, environnement, logement, communauté et sentiment de satisfaction.

Notre outil peut être utilisé par tous – en particulier par des non-experts et des non-statisticiens – pour bâtir de meilleures communautés. L’occasion d’aider à démarrer la conversation sur ce qui compte pour vous, de vous fournir des données pour vous aider à mieux comprendre dans quelle direction nous voulons faire évoluer nos territoires et ainsi construire cette notion si important qu’est le Vivre Ensemble

Notre outil est un moyen d’engager une conversation sur le bien-être en fonction de ce que les gens connaissent le mieux: leur région d’origine. Choisissez  la région où vous vous trouvez et découvrez comment la région s’en sort sur les onze thèmes du bien-être. Pour chaque sujet, un score sur une échelle de 0 à 10 est donnée à la région, sur la base d’un ou plusieurs indicateurs.

Nous ne communiquons pas sur une seule et unique note globale. Ce parti pris est clair pour Switch Up est repose sur un principe important : il n’y a pas de bon ou de mauvaise région : il y a juste des régions plus ou moins en phase avec le mode de vie qui vous convient. 

Une note globale composée des différents items transmet certes une vue unifiée mais dilue les informations et ne permet pas de mettre en valeur les différences entre les territoires. Mettre en avant un gamme d’indicateurs plutôt qu’une note globale peut être largement débattue mais chez Switch Up nous ne faisons pas une seule déclaration sur les qualités d’une région. Au lieu de cela, nous présentons ces points forts et des axes de progression de manière à ce que chaque utilisateur puisse considérer l’importance relative de chaque sujet et apporter ses propres évaluations personnelles de ces questions.

Les données sont collectées par l’OCDE dans la base de données régionale de l’OCDE. Ils proviennent tous de sources officielles, généralement des instituts nationaux de statistique. Les exceptions sont les indicateurs sur: 

  1. «Niveau moyen de l’air pollution PM2,5 dans la région subie par la population »(dans Environnement), qui est une estimation calculée par l’OCDE à partir des observations satellitaires rassemblées par van Donkelaar, A., R. V.Martin, M. Brauer et B. L. Boys, Utilisation des observations satellites pour l’évaluation de l’exposition à long terme of Global Concentrations of Fine Particulate Matter, Environmental Health Perspectives, 10.1289 / ehp.1408646 ;
  2. Perception du soutien des réseaux sociaux et de la satisfaction à l’égard de la vie (respectivement Satisfaction de la communauté et de la vie) qui ont été calculées à l’aide de microdonnées du Gallup World Sondage, voir Brezzi, M. et M. Díaz Ramírez (2016), “Construire des indicateurs de bien-être subjectif au niveau infranational: une évaluation préliminaire dans les régions de l’OCDE “, Travail de l’OCDE sur le développement régional Documents, n ° 2016/03, Éditions OCDE, Paris, http://dx.doi.org/10.1787/5jm2hhcjftvh-en
Categories
Marque employeur Mobilité professionnelle Solutions entreprises

Capsule Sonore RHIZOME

RHIZOME : Qu'est ce que le Marketing RH ?

Quand les RH se tournent vers les concepts Marketing – Onboarding territorial

Afin de répondre aux enjeux de raréfaction de talents, des taux de turnover plus grands, les départements RH des organisations se tournent vers des concepts issus du marketing. Il ne s’agit plus de considérer les employés comme des “ressources humaines” mais comme des “collaborateurs clients”, qui choisissent d’investir leurs compétences dans l’organisation.

Les startups de Rhizome partagent leur vision experte sur le Marketing RH dans cette série capsule.


Switch Up – la plateforme permettant aux nouveaux arrivants d’être aidés dans leur arrivée sur un territoire grâce aux habitants locaux – nous parle de l’onboarding territorial qui nourrit la stratégie RH de l’entreprise.

Gabrielle, fondatrice de Switch Up témoigne.

Marketing RH et Onboarding territorial ?

Selon moi le Marketing RH correspond à la mise en place d’une stratégie qui a pour objectif de montrer une image valorisante et attrayante de l’entreprise  auprès de ses collaborateurs actuels et futurs. Cette stratégie se met en place grâce à un panel d’outils dont les services RH vont se servir pour incarner les valeurs et la culture de l’entreprise au travers de la marque employeur.

Comme toute stratégie Marketing, les services RH vont définir des objectifs à atteindre (un taux de turnover, un nombre de candidature..Etc) auprès d’une cible bien précise (interne ou externe). 

" On ne vend pas une voiture ou un dentifrice comme on vend un emploi dans une entreprise. Pourquoi ? Tout simplement parce que d'un coté on parle d'un produit et de l'autre coté on parle d'expérience humaine "

Gabrielle

Cependant la partie RH fais une réelle différence dans l’approche marketing : il faut être capable pour l’entreprise d’expliquer que ces avantages doivent être mis en avant de façon honnête et transparente. Je m’explique : Si un dentifrice ne fait pas ce pourquoi il est destiné à la base (nettoyer les dents) il y a peu de chance qu’on le rachète. Cependant, si un emploi ne tient pas ses promesses, c’est beaucoup plus risqué pour le salarié, et quand on touche à l’humain, les conséquences sont d’autant plus importantes (du point de vue candidat mais aussi entreprise). 

L’un des axes qui est peu utilisé pour les entreprises sur cette thématique de Marketing RH est la composante territoriale :  l’environnement géographique dans lequel l’entreprise se situe est souvent peu voir pas du tout mis en avant. Il faut aussi que l’entreprise soit capable de parler de son territoire et c’est sur cette thématique là que Switch Up essaye d’apporter son expertise. Switch Up permet aux entreprises de parler de leur environnement sur le plan géographique.  Autrement dit, notre solution aide les entreprises à mettre en avant l’endroit ou elles se situent (onboarding territorial) au même titre qu’un élément important des emplois qu’elles proposent. L’environnement géographique de l’entreprise fait partie des conditions de l’emploi et devient un axe différenciant lorsque ce point est pris en compte de l’annonce d’emploi jusqu’à la période d’onboarding du salarié au sein de la structure.

Le but est de faire en sorte que le salarié s’intègre dans l’espace géographique où l’entreprise est située. Cela permet ainsi à toutes les entreprises de parler de leur localisation géographique et de définir qui elles sont en montrant que derrière le terme Marketing RH, on parle surtout d’Humain.

Categories
Nantes Préparer sa mobilité Témoignage accompagné

De Paris à Nantes – Le parcours de Lise.

De Paris à Nantes, le parcours de Lise.

Avec son mari Pierrick et leurs 2 enfants de 3 ans et 18 mois ils habitaient un petit appartement à Montreuil, et cela devenait compliqué.

Leurs familles respectives étant basées en Mayenne et en Maine et Loire, c’est vers l’Ouest qu’ils se focalisent. Une opportunité de poste se présente à Nantes pour Pierrick en février. Il la saisit et Lise demande sa mutation qu’elle obtient. C’est donc à Nantes que cette petite famille se prépare à vivre au printemps avec une prise de poste en mai.

Switch Up pour une arrivée plus sereine.

« Comme de nombreux habitants de la région parisienne, à la naissance de nos enfants, nous rêvions d’une vie plus calme, moins stressante et partir pour la province est devenu une évidence »

C’est là que Switch Up intervient.

« Nous avions des amis sur Nantes qui nous en disaient beaucoup de bien, et nous nous rapprochions de nos familles c’était parfait. Mais il fallait trouver notre nid et nous savions aussi que le marché de l’immobilier à Nantes était tendu. Rechercher à partir de Paris avec le travail et les enfants s’annonçaient une gageure. »

Le couple demande alors l’intervention de Switch Up via un Mobilipass*et choisit un ambassadeur sur la plateforme. Le rôle de celui-ci consiste à leur apporter tous les éclairages nécessaires pour déterminer les quartiers qui conviendront à leur situation et à les accompagner à distance pour trouver leur nouveau logement.  En effet les ambassadeurs Switch Up connaissent bien leur ville et sont en contact avec les professionnels de l’immobilier. Ils sont réactifs pour visiter les biens, utilisent la vidéo pour permettre aux clients de se rendre compte, constituent les dossiers, effectuent les suivis. Une fois le bien trouvé, ils sont présents lors de la signature du bail et l’état des lieux.

« Nous souhaitions un logement spacieux, que chaque enfant ait sa chambre, et que nous soyons rapidement sur notre lieu de travail. Nous rêvions d’une maison avec un petit jardin »

Un cahier des charges est établi avec l’ambassadeur, le dossier est constitué et déposé sur la plateforme sécurisée, les recherches peuvent commencer.

Tout était alors sur les rails début mars et des premiers logements leur sont proposés. Mais la crise sanitaire amène le ralentissement voire l’arrêt de l’activité des agences. Les préavis et déménagements sont suspendus. Les premières visites sont annulées, plus aucun bien n’est proposé : une période bien stressante où il était difficile de se projeter.

Il a fallu attendre le mois de mai avec une reprise timide.

« Arrivés début mai à Nantes avec nos enfants, nous avons été hébergés par des amis afin de pouvoir commencer à travailler dans nos nouveaux postes. Puis le marathon des visites a démarré, accompagné de notre ambassadeur. Le temps pressait. Après 8 visites, nous avons trouvé notre maison ! »

Prenons rendez-vous !

Vous souhaitez accompagner vos salariés dans leur mobilité?

Une nouvelle vie commence.

Signature du bail, état des lieux, mise en route des énergies, déménagement, Lise et sa famille sont maintenant installés dans le quartier St Félix. La maison située dans une impasse est grande et claire avec un petit jardin, bien pratique pour les enfants.

« Sa proximité avec le centre-ville est un point fort. Les transports en commun y sont nombreux et nous pouvons nous rendre à notre travail très facilement. Nous avons la chance d’être dans une rue calme, familiale. J’ai rapidement rencontré d’autres mamans et j’ai pu mettre en place rapidement une garde partagée pour notre plus jeune. L’ainée va à l’école Villa Maria près de la maison. Ça s’organise bien ! Nous aimons beaucoup nous balader le week-end sur les bords de l’Erdre, la nature est toute proche. Mais le top c’est de pouvoir aller en bord de mer très rapidement. Les enfants adorent. Question approvisionnement il faut changer nos habitudes par rapport à la région parisienne avec ses petits commerces ouverts tard le soir et anticiper nos courses pour la semaine. On va s’y faire. Par ailleurs nous sommes proches du marché de Talensac qui est vraiment super pour les produits frais. »

Un changement de vie réussi et une famille bien installée et heureuse à Nantes !

*Mobilipass est un dispositif d’Action Logement permettant de financer les frais liés à la prestation d’un professionnel de la mobilité. Celui-ci va aider à la recherche d’un logement et aux différentes démarches les salariés d’entreprise de + de 10 salariés en mobilité professionnelle. 

Cet articlé à été écrit par Martine L. , à votre service pour vos accompagner dans votre installation à Nantes.

NANTES
Categories
Presse

Revue de presse : Switch Up dans le magazine Personnel de l’ANDRH !