Categories
Ambassadeurs Préparer sa mobilité Rennes Témoignage accompagné Territoires

Au revoir, Paris : les 5 questions à se poser avant de changer de ville.

Au revoir, Paris : Les 5 grandes questions à se poser avant de changer de ville.

Marie, 42 ans, ambassadrice Switch Up, nous raconte pour quelles raisons, elle et son mari, bien installés professionnellement, ont fait le choix de quitter Paris avec leurs trois enfants. Et pourquoi le choix de la destination n’a pas été si simple, sans compter certains préjugés venant de l’entourage… Elle nous livrera son expérience et les différentes questions se poser avant de changer de ville.

Les grandes questions à se poser avant de changer de ville

Habitant Paris depuis une quinzaine d’années et le constat s’imposait : notre vie ne nous satisfaisait plus. 

Notre appartement était devenu trop petit pour notre famille agrandie, nous n’avions plus envie de subir les bouchons, l’agressivité, le stress, la pollution… la difficulté à sortir de Paris ne serait-ce que pour une journée ou un week-end.

Même si nous aimions notre ville, il était devenu urgent de déménager pour améliorer notre qualité de vie et retrouver notre équilibre familial.

Nos critères pour mener à bien ce changement

Le plus important est que nous avions surtout besoin d’espace dans notre logement : une chambre par enfant et un bureau pour nous les parents (indépendants, donc travaillant souvent depuis la maison). Nous souhaitions aussi un quartier moins urbain, un jardin pourquoi pas. Avoir la possibilité de partir en week-end facilement est un vrai plus. Un environnement sain pour les enfants, des commerces et écoles à proximité pour ne pas utiliser la voiture à chaque déplacement, étaient également des critères importants.

Aussi pour s’adapter à nos vies professionnelles, le logement devait être à une distance raisonnable de Paris. En effet, nous continuerions à y avoir des obligations régulièrement. Avec ces critères, évidemment la solution parfaite n’existait pas. 

En acceptant les compromis, 2 grandes options semblaient se dégager...

1

S’éloigner du centre de Paris mais rester en région parisienne : cela permettait de gagner en qualité de vie. Mais, tout en ne changeant pas trop nos habitudes de vie parisienne auxquelles nous étions attachés (environnement professionnel, sorties culturelles, amis…)

2

Partir en Province : cela permettait un nouveau départ, plus de chance de réunir tous nos critères. De plus, nous avions surtout la certitude de gagner en surface pour un budget moindre. Avec la seule contrainte de rester à distance raisonnable de Paris…

La Province revenait souvent dans nos échanges. Mais, outre le changement de vie radical, nous étions aussi sensibles au regard critique de notre cercle social et amical sur ce choix. Pour beaucoup, quitter Paris, c’était partir s’enterrer. « Vous êtes fous, quitter Paris, mais quelle idée ? », « Et comment vous allez faire pour le boulot ? ».

Il a donc fallu dépasser ces idées préconçues, néanmoins très présentes dans l’inconscient (ou conscient ?) collectif parisien. L’échange entre nous, pesant le pour, le contre a été une étape très importante. Dressant des listes, nommant nos désirs profonds tout en restant objectif sur les conséquences, notamment professionnelles.

Avant de changer de vie, les 5 grandes questions à se poser :

  1. Mon désir est-il une fuite ou un projet de vie ?
  2. Identifier mes besoins ! Quel mode de vie ai-je envie d’avoir ?
  3. Quelles sont les limites au changement de vie ?
  4. Est-ce que mon/ma conjoint(e) a les mêmes envies que moi ? Qu’en pensent les enfants ?
  5. Suis-je prêt à vivre loin de mes proches ?

La balance a fini par pencher en faveur de la province. Finalement, nous nous sommes écoutés : nous avions envie de vivre un vrai changement et donner un nouvel élan à notre vie ! Après réflexion, c’est Rennes qui arrivait en première position dans nos choix notamment pour sa situation géographique optimale : 1h25 de Paris grâce à la LGV et à « seulement » 50 minutes de la mer !

Pourquoi choisir Rennes?

1

Ville agréable, ambiance jeune, decontractée.

2

Position géographique optimale.

2

Le marché de l’emploi est dynamique.

Quelques mois plus tard, c’était parti !

Aujourd’hui, nous sommes très bien installés à Rennes, intégrés, et ne regrettons aucunement notre choix, grâce à un nouvel équilibre familial et professionnel. Nous sommes fiers d’avoir eu le courage de changer nos habitudes pour répondre à nos envies et besoins essentiels.  

Vive la mobilité !

Vous avez ou lire le témoignage de Marie et les grandes questions à se poser quand on change de ville. Vous déménagez dans le cadre d’une mobilité professionnelle? Vous souhaitez être aidés dans votre déménagement et accueilli sur votre nouveau lieu de vie?  Faites appel à nos ambassadeurs ! Ils pourront vous aider découvrir la ville. Mais aussi a trouver la maison de vos rêves, à réaliser vos démarches administratives… Pour en savoir plus, contactez nous ou retrouvez-nous sur www.switch-up.fr

Cet article a été écrit par Marie J., à votre service pour vous accompagner dans votre installation à Rennes.

RENNES
Categories
Presse Témoignage accompagné Territoires Tours

S’installer à Tours : le témoignage de Natalie sur France Bleu

revue de presse

S'installer à Tours : le témoignage de Natalie sur France Bleu

Emission #Ma solution du 19 février 2021

Vendredi 19 février 2021, la fondatrice de Switch Up, Gabrielle Rodier, a eu la chance d’être sollicitée par France Bleu pour une interview radio. En effet, l’émission #Ma solution, initiée par France Bleu a été créée à la base de la plateforme citoyenne Make.org. Switch Up à été citée et mise en lumière par une habitante du Val de Marne, Natalie. Ecoutez donc le témoignage de Natalie sur France Bleu concernant son installation à Tours.

La consultation citoyenne Make.org permet à tous les auditeurs de partager des solutions aux besoins locaux. Cela permet d’améliorer leur quotidien par exemple. 

Natalie a donc été choisie par France Bleu pour s’exprimer à l’antenne. Par le biais d’un atelier à l’APEC, Nathalie a entendu parler de Switch Up. C’est le moment idéal pour elle : elle a pour projet de quitter le Val de Marne pour s’installer en Touraine. Entre-temps, elle a même trouvé du travail à la CNAV de Tours. 

Elle souhaite que l’initiative de Switch Up se développe sur tout le territoire français. Cela permettra d’accompagner les personnes en mobilité pour déménager dans de bonnes conditions.

Gabrielle a donc pu présenter la solution Switch Up auprès des auditeurs et expliquer plus en détail le process d’inscription. L’accompagnement pour l’installation et l’intégration par les habitants locaux, les ambassadeurs Switch Up a aussi été abordé. 

Après avoir écouté le témoignage de Nath$alie sur France Bleu concernant son installation à Tours, n’hésitez pas à nous soutenir sur Make.org !

Cette info vous a plu ? Partagez-le :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Categories
Marque employeur Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité Témoignage accompagné

Les différents types de mobilité interne.

Les différents types de mobilité

Il n’existe pas un seul type de mobilité interne. Horizontale, verticale, géographique, subie, volontaire… Le thème de la mobilité est riche et peut s’envisager comme un tableau à entrée multiple. Il n’y aura donc pas un politique de mobilité à mettre en place mais bien différentes politiques à mettre en œuvre en fonction de l’entreprise, du contexte et de l’enjeu.  

Il existe différents types de mobilité en interne, selon le parcours effectué par le salarié d’un poste à l’autre.

Il faut donc vous interroger quant à la nature de la mobilité que vous voulez encourager, mais également sur l’importance à donner à votre politique de mobilité interne. Ces décisions peuvent varier, entre autres, selon la taille et la structure de votre entreprise, ainsi que selon ses objectifs stratégiques.

Les différents types de mobilité

Il y a plusieurs types de mobilité, et les enjeux et modalités d’accompagnement ne sont pas les mêmes pour chacun d’entre eux.

Les types de mobilité que nous allons voir peuvent, en plus, s’imbriquer les uns avec les autres, ce qui complexifie encore plus leur mise en œuvre comme leur accompagnement.

♦ Mobilité transversale, horizontale ou verticale

La mobilité transversale ou horizontale se caractérise par un changement de poste de travail au même niveau hiérarchique.

Par exemple, un salarié passe d’un poste de responsable Ressources humaines d’une entité du groupe, à un poste identique de responsable Ressources humaines dans une autre société du groupe. Autre exemple : un salarié passe d’un poste de responsable Communication à un poste de responsable Marketing. Ce salarié est toujours responsable (même niveau hiérarchique), mais sur un poste différent.

Il s’agit là d’une promotion. Elle peut se faire au sein de sa propre équipe ou dans un autre secteur de l’entreprise. Il est possible qu’elle s’accompagne d’une augmentation de salaire.

Par exemple, un responsable RH peut devenir directeur des RH.

Si un responsable juridique devient directeur RH, la mobilité est à la fois horizontale (métier de juriste vers le métier de RH) et verticale (de responsable à directeur).

♦ La mobilité géographique

Un salarié peut en effet souhaiter se rapprocher d’un site de l’entreprise plus proche de son domicile. Il est possible qu'il souhaite partir travailler dans une autre ville, ou encore dans un autre pays afin d’acquérir une expérience internationale. Cela peut se faire à un niveau de poste équivalent au poste qu’il occupe, mais aussi dans le cadre d’une promotion.

♦ La mobilité volontaire ou forcée
♦ Le prêt de salariés

Cet article a été écrit par Gabrielle R. , à votre service pour vous aider dans l'accueil et l'intégration vos futurs talents.

Switch up

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Categories
Mobilité professionnelle Nantes Préparer sa mobilité Témoignage accompagné

Nantes République un quartier où il fera bon vivre.

Nantes République - un quartier où il fera bon vivre.

Arrivée à Nantes en venant de Lille avec 4 enfants, je sais combien il est nécessaire d’être guidé sur les différents quartiers afin de faire un choix de logement correspondant bien à son mode de vie et ses besoins.

Depuis je suis Ambassadrice Switch Up, et pour bien conseiller nos clients, je m’intéresse au devenir de Nantes, aux nouveaux projets et espaces de vie qui peuvent accueillir les nouveaux arrivants. Ceux-ci sont de plus en plus  nombreux, ce qui génère une tension certaine sur l’immobilier. 

Mais heureusement de nouveaux quartiers émergent, bien pensés pour un confort de vie maximal. C’est le cas du nouveau quartier République

Nantes, une ville sur-mesure qui s’invente.

Il s’agit d’un périmètre situé entre le boulevard de l’Estuaire au nord et le futur CHU au sud, sur environ 20 hectares. Pour le dessiner, des ateliers de concertation citoyen ont été montés et ils ont formulé des préconisations dont les urbanistes et paysagistes se sont emparés.

♦ 5 préoccupations majeures ont été exprimées :
  • Un quartier où l’on respire avec de l’espace et de la lumière
  • Un quartier doté d’une forte mixité, croisement des publics et des générations 
  • Un quartier végétal, la nature en ville, espaces verts, balades
  • Un quartier vivant et dynamique, propositions culturelles, sportives et de loisirs
  • Une circulation douce et sécurisée 

Les relations de voisinage et les espaces partagés comme socle du projet architectural.

Les équipes de conception urbaine ont rendu leur projet qui fait la part belle à la nature en ville.

Sur le plan paysager, la nature s’immisce en effet dans tous les interstices, créant ainsi des ambiances propices au bien-être, à la vie de quartier et aux échanges entre voisins : aires de jeux, de sports, jardins partagés, grande pelouse …Toute une série de cheminements favorisent les circulations à pied et à vélo. 

Des transports en commun performants feront le lien avec le centre, la gare et autres quartiers nantais : deux nouvelles lignes de tramway sont programmées, en complément du Chronobus C5 déjà existant.

La mutualisation y est favorisée : parkings, buanderie, potagers, chauffage et production d’eau chaude avec une énergie renouvelable à plus de 85%, électricité avec production photovoltaïque…

Environ 2000 logements seront réalisés dont 55% sociaux et abordables permettant d’encourager l’installation de tous – et particulièrement de familles – en cœur de ville. 

75 000m² de bâtiments tertiaire, mais également 25 000m² de rez-de-chaussée commerciaux permettront de développer environ 4000 nouveaux emplois sur ce nouveau quartier.

Proximité du centre-ville et nature.

Tout cela en fait un lieu de vie très séduisant sur le papier, avec une volonté certaine des décideurs d’aller vers des démarches participatives, durables, tournés vers le bien-être des habitants.

L’urbanisation de ce nouvel espace se développera sur les 10 prochaines années et les premiers chantiers de construction seront livrés en 2020 avec les opérations 5Ponts et O-Slow.

Des réalisations à observer de près !

Les conseillers Switch Up, bien au fait des avantages des différents quartiers de Nantes, sauront vous conseiller sur l’adéquation de celui-ci à vos attentes.

Cet articlé à été écrit par Martine L. , à votre service pour vos accompagner dans votre installation à Nantes.

NANTES
Categories
La Roche sur Yon Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité Témoignage accompagné

Choisir de venir s’installer sur son lieu de vacances Est-ce vraiment une bonne idée ?

Choisir de venir s’installer sur son lieu de vacances : Est-ce vraiment une bonne idée ?

Qui n’a pas rêvé en partant fin aout de son lieu de villégiature, de s’y installer définitivement. Mais quand le rêve devient réalité et qu’une mutation ou une nouvelle embauche nous permet de vivre sur notre lieu de vacances ; est ce vraiment une bonne idée ?

Habitant un département côtier « la Vendée » et accompagnant de nombreuses personnes dans leur changement de vie, j’ai très souvent des interrogations et des craintes légitimes des futurs arrivants quand à leur choix de domiciliation.

Les Sables d’Olonne qui est une grande ville au bord de l’océan attire et fait rêver même ceux qui vont travailler à la Roche sur Yon le chef lieu du département situé à 30 km environ.

La mer comme jardin, qui n’en a pas rêvé ?

Passé ce cliché, je prends le temps avec mes futurs arrivants de peser le pour et le contre d’une installation au bord de mer et de comprendre leur véritable aspiration. La liste du positif : la mer, les balades, les sports nautique, le calme, le port et aussi les inconvénients : les loyers plus chers, un bien plus petit, la rareté des biens loués à l’année, l’obligation des trajets en voiture pour aller travailler, le coté très calme d’une ville côtière en hiver, la circulation et le stationnement difficile l’été, une population plus âgée. Après tous ces critères posées et un dialogue avec le nouvel arrivant et sa famille, le choix se fait sereinement et très naturellement.

En règle générale, la raison l’emporte et la plupart s’installe à la Roche-sur-Yon , tout en ayant conscience que le bord de mer n’est qu’à 30 minutes. Toutefois les amoureux de la mer comme les passionnés de voile ou de surf sautent souvent le pas …. Leur passion l’emportant sur les inconvénients.

Mais chacun est différent. Tous les horizons sont ouverts et la clef du succès réside le plus souvent sur une bonne analyse des besoins de nouveaux arrivants ! 

Cet article a été écrit par Marie.T, à votre service pour vous accompagner dans votre installation à La Roche sur Yon.

LA ROCHE SUR YON
Categories
Nantes Préparer sa mobilité Témoignage accompagné

De Paris à Nantes – Le parcours de Lise.

De Paris à Nantes, le parcours de Lise.

Avec son mari Pierrick et leurs 2 enfants de 3 ans et 18 mois ils habitaient un petit appartement à Montreuil, et cela devenait compliqué.

Leurs familles respectives étant basées en Mayenne et en Maine et Loire, c’est vers l’Ouest qu’ils se focalisent. Une opportunité de poste se présente à Nantes pour Pierrick en février. Il la saisit et Lise demande sa mutation qu’elle obtient. C’est donc à Nantes que cette petite famille se prépare à vivre au printemps avec une prise de poste en mai.

Switch Up pour une arrivée plus sereine.

« Comme de nombreux habitants de la région parisienne, à la naissance de nos enfants, nous rêvions d’une vie plus calme, moins stressante et partir pour la province est devenu une évidence »

C’est là que Switch Up intervient.

« Nous avions des amis sur Nantes qui nous en disaient beaucoup de bien, et nous nous rapprochions de nos familles c’était parfait. Mais il fallait trouver notre nid et nous savions aussi que le marché de l’immobilier à Nantes était tendu. Rechercher à partir de Paris avec le travail et les enfants s’annonçaient une gageure. »

Le couple demande alors l’intervention de Switch Up via un Mobilipass*et choisit un ambassadeur sur la plateforme. Le rôle de celui-ci consiste à leur apporter tous les éclairages nécessaires pour déterminer les quartiers qui conviendront à leur situation et à les accompagner à distance pour trouver leur nouveau logement.  En effet les ambassadeurs Switch Up connaissent bien leur ville et sont en contact avec les professionnels de l’immobilier. Ils sont réactifs pour visiter les biens, utilisent la vidéo pour permettre aux clients de se rendre compte, constituent les dossiers, effectuent les suivis. Une fois le bien trouvé, ils sont présents lors de la signature du bail et l’état des lieux.

« Nous souhaitions un logement spacieux, que chaque enfant ait sa chambre, et que nous soyons rapidement sur notre lieu de travail. Nous rêvions d’une maison avec un petit jardin »

Un cahier des charges est établi avec l’ambassadeur, le dossier est constitué et déposé sur la plateforme sécurisée, les recherches peuvent commencer.

Tout était alors sur les rails début mars et des premiers logements leur sont proposés. Mais la crise sanitaire amène le ralentissement voire l’arrêt de l’activité des agences. Les préavis et déménagements sont suspendus. Les premières visites sont annulées, plus aucun bien n’est proposé : une période bien stressante où il était difficile de se projeter.

Il a fallu attendre le mois de mai avec une reprise timide.

« Arrivés début mai à Nantes avec nos enfants, nous avons été hébergés par des amis afin de pouvoir commencer à travailler dans nos nouveaux postes. Puis le marathon des visites a démarré, accompagné de notre ambassadeur. Le temps pressait. Après 8 visites, nous avons trouvé notre maison ! »

Prenons rendez-vous !

Vous souhaitez accompagner vos salariés dans leur mobilité?

Une nouvelle vie commence.

Signature du bail, état des lieux, mise en route des énergies, déménagement, Lise et sa famille sont maintenant installés dans le quartier St Félix. La maison située dans une impasse est grande et claire avec un petit jardin, bien pratique pour les enfants.

« Sa proximité avec le centre-ville est un point fort. Les transports en commun y sont nombreux et nous pouvons nous rendre à notre travail très facilement. Nous avons la chance d’être dans une rue calme, familiale. J’ai rapidement rencontré d’autres mamans et j’ai pu mettre en place rapidement une garde partagée pour notre plus jeune. L’ainée va à l’école Villa Maria près de la maison. Ça s’organise bien ! Nous aimons beaucoup nous balader le week-end sur les bords de l’Erdre, la nature est toute proche. Mais le top c’est de pouvoir aller en bord de mer très rapidement. Les enfants adorent. Question approvisionnement il faut changer nos habitudes par rapport à la région parisienne avec ses petits commerces ouverts tard le soir et anticiper nos courses pour la semaine. On va s’y faire. Par ailleurs nous sommes proches du marché de Talensac qui est vraiment super pour les produits frais. »

Un changement de vie réussi et une famille bien installée et heureuse à Nantes !

*Mobilipass est un dispositif d’Action Logement permettant de financer les frais liés à la prestation d’un professionnel de la mobilité. Celui-ci va aider à la recherche d’un logement et aux différentes démarches les salariés d’entreprise de + de 10 salariés en mobilité professionnelle. 

Cet articlé à été écrit par Martine L. , à votre service pour vos accompagner dans votre installation à Nantes.

NANTES