Categories
Centre Val de Loire Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité Territoires Tours

S’installer en Centre Val de Loire : une terre d’art et d’histoire

S'installer en Centre Val de Loire : une terre d'art et d'histoire

S’installer en Centre Val de Loire, c’est profiter des magnifiques châteaux de la Loire et d’un grand patrimoine d’art et d’histoire. Caractérisée par sa douceur de vivre et son bassin d’emploi dynamique, la région Centre Val de Loire vous séduira sans aucun doute ! 

Pourquoi le Centre Val de Loire?

Basé sur une compilation issue de données publiques, et complété par le retour d’expérience des nouveaux arrivants accompagnés par la plateforme, l’outil “Bien-vivre” propose des données chiffrées portant sur 11 critères. Selon l’outil Bien-Vivre, la région Centre Val de Loire a de nombreux atouts pour attirer de plus en plus de personnes en mobilité. Vivre sur ce territoire permet de concilier sa vie professionnelle et personnelle en bénéficiant d’un cadre de vie agréable et d’une vie plus sereine. 

Territoire idéalement situé à 1h au sud de Paris, la région Centre Val de Loire allie qualité de vie et bassin économique dynamique. La région doit sa renommée à la qualité de son terroir et son patrimoine culturel riche. Ses paysages variés et préservés ainsique la richesse de son histoire participent à l’attractivité de la région notamment au niveau touristique.

Le marché du travail, l'emploi et le revenu

En Centre-Val de Loire, on distingue trois bassins d’emploi : au nord de la  région, le marché du travail est porté par les échanges avec le bassin parisien. L’axe ligérien, avec Orléans et Tours, est le territoire le plus dynamique de la région. Enfin, la dernière zone d’emploi se situe dans le Berry.

La région attire les entreprises internationales, notamment grâce à sa situation de carrefour sur le territoire et sa proximité avec la capitale. Les leaders de l’informatique et de la logistique offrent chaque année de nombreux emplois à pourvoir. Orléans est, de plus, le 1er pôle pharmaceutique de France. Le Centre Val de Loire est aussi la 1ere région céréalière de France et d’Europe.

La qualité de vie

L'environnement

Que serait la région sans vous parler de ses nombreux châteaux et de ses vignes ? Son environnement, au cœur des terres, permet de passer un week-end à visiter ses fameux châteaux, à parcourir à vélo des sentiers le long de la LoireBerceau du Royaume de France, le Centre-Val de Loire recèle de châteaux parmi les plus prestigieux de France : Chambord, le château de François 1er, Chenonceau, Chantilly, Villandry et ses jardins, le Clos Lucé, où habitait Léonard de Vinci…

Le centre Val de Loire est aussi la 3ème région viticole de France, et le 1ère pour les vins blancs (Chinon, Touraine…) Historiquement, les départements du Centre-Val de Loire ont été constitués à partir de trois provinces historiques : l’Orléanais (Loiret, Eure-et-Loir, Loir-et-Cher) ; le Berry (Cher et Indre) et la Touraine (Indre-et-Loire). Son patrimoine historique et culturel accueille chaque année une moyenne de 9 millions de touristes. Les villes moyennes et les pôles de proximité jouent un rôle majeur dans l’équilibre des territoires et préservent cet environnement de qualité.

Le Val de Loire est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2000. On trouve le long de la Loire des paysages variés, ainsi qu’une biodiversité riche sur l’ensemble du territoire, partagé avec la région Pays de la Loire.

L'éducation et la santé

Concernant l’éducation, la vie étudiante y est animée. Les Universités d’Orléans et Tours y accueillent le plus d’étudiants. 

La région est aussi idéale pour y habiter en famille : de nombreuses infrastructures dédiées y sont installées comme par exemple plus de 300 crèches et garderies d’enfants, et beaucoup de collèges et de lycées. La santé y est aussi très bien implantée avec des hôpitaux importants et une bonne densité de médecins généralistes. Elle a aussi investi dans des Maisons de Santé Pluridisciplinaires et dans des Centres de Santé.

La communauté

La région est festive durant toute l’année. Concerts, spectacles, festivals sont organisés en toute saison. Le plus célèbre d’entre eux est le Prin­temps de Bourges, rendez-vous musi­cal annuel. Le festi­val inter­na­tio­nal de musique de Sully sur Loire et Orléans Jazz font danser les habi­tants de la région. Orléans possède égale­ment un Zénith accueillant de nombreux concerts et spec­tacles.

 Découvrez Sophie et Sybille, ambassadrices Switch Up à Tours.  Elle seront ravies de vous accueillir dans leur belle ville.

Play Video
Play Video

Les services et la sécurité

Pour le services, d’importants réseaux de transport facilitent la vie des habitants : autoroutes, nombreux trains et des réseaux urbains bien développés. Évidemment, sa situation joue dans ce réseau ferroviaire et routier développé.
En termes de services commerciaux, les villes de Tours et Orléans proposent une offre variée pour faire du shopping, mais aussi pour les petits commerces de proximité comme les supermarchés et les boulangeries par exemple.

Le logement

Caractérisée par sa  douceur de vivre, les nouveaux arrivants en Centre Val de Loire pourront profiter de nombreux biens immobiliers à des prix attractifs. En région Centre-Val de Loire, le marché immobilier est favorable aux personnes qui désirent s’y installer. Les offres de logement sont nombreuses et variées.

Il faut tout de même noter que les deux  capitales, Tours et Orléans ont vu le prix de l’immobilier grimper respectivement de 5% et 3% en moyenne en 2020. Cette hausse est favorisée par le Covid 19. Les villes de Châteauroux, Blois, Bourges ou Chartres semblent plus attractives en termes de prix.

Vous vous installez en Centre Val de Loire?

Soyez accompagnés par Switch Up lors de votre installation en Val de Loire.

Les 5 villes où s'installer en Centre Val de Loire

Si vous êtes décidé(e) à vous installer en Centre Val de Loire, il ne reste plus qu’à passer à l’action !  Pour vous accompagner, voici une sélection de 5 villes ou il fait bon vivre sur le territoire, pour vous aider à trouver votre lieu de vie idéal !

Tours

Impossible de vous parler de la région Centre Val de Loire sans vous parler de sa belle ville de ToursCelle-ci bénéficie d’une position stratégique sur le territoire français, à 1h20 de TGV de Paris et aux portes de l’Ouest.  Son fort dynamisme économique attire de nombreux français qui choisissent chaque année de s’installer à Tours. Ville à taille humaine, jouissant de sa proximité de Paris, Tours attire de plus en plus de familles recherchant un endroit où s’installer. La demande est tout de même importante, et les biens partent très rapidement Cependant, Le marché de l’immobilier à Tours reste accessible

Idéale pour s’y installer en famille, le cadre de vie y est agréable et la vie y est dynamique. À Tours, la vie est plus douce et  les tourangeaux prennent le temps d’aller déjeuner dans les brasseries du centre-ville. Sur le plan de l’urbanisme, la ville se distingue tout d’abord par les immeubles anciens du vieux Tours, dont plusieurs maisons à colombages, et par ses grands espaces verts.

Orléans

A seulement 1h30 en moyenne de Paris,  Orléans est avant tout une ville avec un environnement vert. C’est le parfait équilibre entre la ville et la campagne.

En partant du centre de la ville d’Orleans, longez la Loire à pied ou en vélo, vous serez en moins de 15 minutes au cœur de la vraie nature. La ville offre une porte ouverte privilégiée sur la Loire et de façon plus générale sur les atouts culturels et touristiques de la région au sens large.

On pense immédiatement aux châteaux de la Loire (Chambord, Cheverny, Chenonceau…) qu’il est possible de visiter en voiture, à vélo ou en randonnée pédestre…

Blois

S’installer à Blois, c’est profiter de tous les avantages d’une grande ville, sans les inconvénients : culture, sport, loisirs, nature, commerces… accessibles à deux pas de chez vous, sans problème de circulation ni de stationnement.

 Vous apprécierez son cadre de vie remarquable, ses paysages naturels, ses bords de  Loire, son patrimoine architectural et naturel, ses parcs… Entre Tours et Orléans, elle bénéficie d’une position idéale : entre Paris et les Pays de la Loire.

Rassurantes en termes de tranquillité et de cadre de vie, les villes de cette taille attirent un bon nombre de familles. Les prix y sont bien évidemment très abordables.

Bourges

 Bourges attire les nouveaux arrivants pour son authenticité et son calme. De nombreuses familles françaises y déménagent chaque année.  Souvent définie comme une ville extrêmement charmante et attachante, elle bénéficie d’un patrimoine exceptionnel, notamment avec son joli centre historique, bordé de maisons à pan de bois encore visible. La cathédrale de Bourges est  classée à l’UNESCO. Ses parcs et jardins permettent de vivre en ville, mais avec de la verdure et du grand air, idéal pour les familles par exemple.

La ville est l’hôte d’un très beau festival de musique: le Printemps de Bourges. Les habitants sont particulièrement accueillants et la ville respire un sentiment de sécurité. Les avantages d’une ville moyenne sont aussi nombreux :  des équipements sportifs complets mais aussi une forte vie associative. Les loyers y sont très accessibles également

Châteauroux

Au cœur de la province du Berry, Châteauroux est riche de son patrimoine historique. La ville est un véritable trésor de la Région. Son cadre de vie agréable est tourné vers la nature.

Vivre à Châteauroux, c’est avant tout profiter du dynamisme d’une ville à taille humaine. Festivals, balades en plein air, marchés gourmands du Berry… Le cadre de vie y est vraiment agréable.

Située dans la région Centre-Val de Loire et le département de l’Indre, Châteauroux est un carrefour routier entre Tours, Bourges, Poitiers, Limoges et Orléans : ces villes sont toutes entre 1 et 2h de voiture. C’est un critère important qui confirme l’ouverture de l’agglomération à l’échelle nationale.

Mention spéciale pour le département de l’Indre et Loire, avec sa plateforme Switch Up by Tours Loire Valley . Tours Loire Valley mise sur l’hospitalité en réseau grâce à ses nombreux accueillants. Ils facilitent l’installation et l’intégration des nouveaux arrivants en Touraine.

Alors, c’est décidé ? Le territoire du Centre Val de Loire est fait pour vous?

Switch Up, vous accompagne dans votre installation grâce à notre  réseau local d’Ambassadeurs. Démarches administratives, recherche de logement, d’écoles, découverte de quartier ou intégration, nos ambassadeurs bretons seront ravis de vous accueillir. Nos ambassadrices tourangelles pourront vous partager tout ce qu’il faut s’avoir pour bien s’installer en Centre Val de Loire!

Cet article a été écrit par Gabrielle R. , à votre service pour vous aider dans l'accueil et l'intégration vos futurs talents.

Switch up
Categories
Expérience candidat Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité

Le conjoint accompagnateur, mobilité subie ou choisie?

Le conjoint accompagnateur, mobilité subie ou choisie?

Votre conjoint a accepté un poste dans une nouvelle ville et par conséquent, vous devez déménager aussi. Mobilité subie ou choisie, elle vous apportera dans tous les cas de probables questionnements, et peut-être même des peurs. 

Vous devrez passer par la fameuse courbe du deuil, du changement. La mobilité du conjoint accompagnateur peut être difficile à vivre. On vous explique…

La mobilité du conjoint accompagnateur : constat.

Selon une étude d’expat communication92 % des conjoints accompagnateurs sont des femmes. Pour dresser le profil type du conjoint accompagnateur en mobilité, nous pouvons aussi nous baser sur l’âge. Ainsi, 59 % des conjoints accompagnateurs ont entre 30 et 44 ans. Pourtant, on pourrait penser que les jeunes actifs sont plus aptes à la mobilité, mais les moins de 30 ans représentent seulement 8 % des accompagnateurs.

Avant le départ, 73 % des conjoints accompagnateurs ont un emploi à temps complet. Les conjoints sont la plupart du temps en recherche de poste lorsque son partenaire débute dans son nouveau travail.

La plupart des conjoints vont retrouver du travail dans la lignée de leur poste précédent. L’autre partie se reconvertit, et ce, le plus souvent dans des métiers en lien avec l’enseignement. 30% décident de sauter le pas et de devenir entrepreneurs ou indépendants. 

Dans ¼ des cas, trouver un nouveau poste est rapide, la moyenne étant aux alentours de 5 mois.

Concernant la décision de mobilité, 90 % des femmes déclarent que la décision de mobilité est commune. Lorsque celle-ci est davantage motivée par un des membres du couple, 70 % des hommes déclarent avoir pris la décision de mobilité, pour 52 % de femmes. 

Le sentiment de sacrifice est encore bien présent chez les conjoint(e)s accompagnateurs qui mettent parfois de côté leurs propres aspirations lors du départ, qu’elles soient personnelles ou professionnelles.  33 % des conjoints accompagnateurs au total admettent avoir sacrifié leur carrière pour mettre en avant celle de leur conjoint.

3 conseils pour que cela se passe au mieux

♦ L’anticipation

Anticiper la mobilité est un élément essentiel pour une bonne préparation. Elle permet au couple ou aux membres de la famille de prendre en considération la mobilité. Ainsi, ils se sentiront plus serein à l’approche de celle-ci. La communication est la clé : il faut écouter les différents points de vue. En effet, le souhait du salarié en mobilité n’est peut être pas celui de son conjoint ou sa conjointe. Vous pouvez faire une liste des pour et des contre. Pensez aussi à une  liste des choses positives que cette mobilité peut vous apporter à l’un comme à l’autre.  Il faut aussi penser que le partenaire qui suit l’autre est le plus perdu : comment cela se passera-t-il pour son travail? pour son intégration ? 

Par exemple, pour certains, il sera préférable de quitter son travail lorsque son conjoint accepte son travail ailleurs. Vous ne serez ainsi pas séparés et pourrez poursuivre vos recherches sur place. D’autres préfèrent terminer leur contrat à distance le temps de retrouver un poste. Vous avez aussi l’option du congé sans solde, du congé parental ou de la rupture conventionnelle. Cela vous évitera de passer par la démission, qui peut compliquer la transition entre votre vie professionnelle d’avant, et celle d’aujourd’hui et de demain. Pour une mobilité sereine, le couple doit s’écouter et s’épauler : le soutien de son partenaire est essentiel.

♦ La localisation

A quel endroit partez vous vivre ? Peut-être dans une grande ville pour une promotion, ou au contraire dans une ville de province pour s’éloigner. Mais que  souhaite votre partenaire ? Il faut s’assurer que vous communiquiez sur le choix de votre nouvelle région. Si votre conjoint cherche du travail, le bassin d’emploi sera un critère essentiel pour elle/lui.

De plus, la plupart des personnes en mobilité cherchent un meilleur confort de vie, avec une qualité de vie et un environnement unique. Il faudra peut-être faire des compromis entre vos différentes aspirations. C’est un projet à long terme qui requiert de la réflexion, de l’organisation et l’avis de toutes les personnes concernées si vous déménagez en famille.

Notre outil Bien Vivre permet de valoriser les régions sur les annonces d’emploi grâce à 11 critères différents et essentiels dans le processus de choix de sa nouvelle région. A titre d’exemple, l’éducation pourrait être un facteur important si vous déménagez avec vos enfants. 

Vous voulez en savoir plus sur Bien Vivre ?

Consultez notre page dédiée.

♦ L ’accompagnement

Être accompagné dans la mobilité est une solution imparable pour bien réussir son arrivée. Dans le cadre de la mobilité imposée au conjoint accompagnateur, cela permet d’avoir un interlocuteur.

Avoir quelqu’un sur place, un habitant local, un interlocuteur permet de s’installer et de s’intégrer plus facilement.
Switch Up propose un accompagnement personnalisé et unique grâce à son réseau d’ambassadeurs. Ils vous accompagnent dans votre mobilité sur différentes thématiques telles que la recherche de logement, l’inscription des enfants à l’école, les démarches administratives mais aussi dans la recherche d’emploi pour le conjoint accompagnateur

Cela peut être un véritable avantage : si vous êtes pris dans les cartons ou dans l’organisation de votre quotidien une fois sur place, l’aide d’un ambassadeur sera la bienvenue.

Psychologie de la mobilité du conjoint accompagnateur

♦ Tout changement est un deuil

Le processus de deuil concerne toutes les pertes vécues au cours de la vie. Cela concerne aussi les mobilités professionnelles, les déménagements et les changements de postes.

Les différentes étapes de deuil peuvent être comparées aux différentes phases de l’expatriation, que nous pouvons généraliser aux phases du changement de lieu de résidence. 

La « courbe du deuil » est le processus naturel par lequel passe la personne en question lorsqu’elle fait face à un changement soudain dans son quotidien professionnel et/ ou personnel. Bien évidemment, le processus sera  différent pour chacun, et prendra une durée différente, mais produira aussi des réactions différentes.

Déménager, changer de région, de ville, est souvent un déchirement : 76 % des Français y voient une source de stress importante. Ce sont des moments d’incertitude, de flottement. Il n’est en effet pas facile de fermer la porte sur son passé. Il y a forcément une déstabilisation des personnes en mobilité. “Il faut déconstruire un lieu pour en reconstruire un autre”.

L’arrivée sans emploi est aussi une source de stress car en plus de cette recherche qui peut être longue,  il y a aussi un nouvel environnement à s’approprier, de nouvelles choses à apprendre en fonction des régions.

La première étape est le choc, ou le déni du changement. Ensuite, en découle une nouvelle situation, la prise de conscience. 

Et c’est à ce moment, généralement en bas de la courbe, et une fois la peur ou l’inconfort ressenti, que la transformation se fait et permet à la personne d’accepter et de s’adapter au changement (ici au déménagement ou au changement de région). 

La dernière étape du processus est l’implication, l’intégration, et aussi la sérénité. C’est l’accomplissement du processus de changement. Le conjoint accompagnateur aura réalisé sa mobilité et son intégration.

♦ Témoignage d'une expatriée

Voici le témoignage audio de Gabrielle R., qui a accompagné son conjoint en Nouvelle Calédonie pendant plusieurs années. Elle témoigne des phases par lesquelles elle est passée et comment cette expérience d’expatriation lui a permis de trouver de nouvelles aspirations.

En faisant appel à Switch Up, vous pouvez réussir l’étape de la mobilité du conjoint accompagnateur sereinement. Grâce à nos ambassadeurs locaux, la recherche de logement, l’intégration sociale, seront plus faciles. 

Cet article a été écrit par Gabrielle R. , à votre service pour vous aider dans l'accueil et l'intégration vos futurs talents.

Switch up
Categories
Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité Territoires

S’installer en Nouvelle Aquitaine : au cœur des vignobles, près des dunes

S'installer en Nouvelle Aquitaine, au cœur des vignobles, près des dunes

Des kilomètres de plage, la proximité des Pyrénées, des hectares de nature... La Nouvelle Aquitaine vous ouvre ses portes et vous invite à venir vous installer sur le territoire. Découvrez la région sous tous ses angles (emploi, qualité de vie, logement, revenu …) S’installer en Nouvelle Aquitaine, c’est vivre entre dunes et vignobles! 

Pourquoi la Nouvelle Aquitaine?

Notre outil “Bien-Vivre” se base sur les données publiques  sur le bien-être régional. Il est aussi complété par le retour d’expérience des nouveaux arrivants accompagnés par la plateforme. Ainsi, il vous propose des données chiffrées portant sur 11 critères définis au préalable . Selon Bien-Vivre, la Nouvelle Aquitaine séduit de nombreuses personnes en mobilité, et notamment les franciliens. S’installer en Nouvelle Aquitaine  permet de concilier sa vie professionnelle et personnelle. Et en plus, de bénéficier d’un cadre de vie agréable et d’une vie plus sereine. La croissance de sa population, particulièrement marquée sur le littoral, en fait un des espaces les plus attractifs du territoire français. La région devance ainsi l’Île-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur en matière de dynamisme démographique.

Le marché du travail, l'emploi et le revenu

La région Nouvelle-Aquitaine compte douze départements. Elle se caractérise par le poids prépondérant de son emploi agricole et forestier (1ère région agricole européenne). Elle se positionne dans les industries agroalimentaire, aéronautique et spatiale, bois et papier.

Son économie repose donc sur l’agriculture et la viticulture, avec les vignobles de Bordeaux et de Cognac. Son secteur industriel est notamment très performant. On retrouve également de puissantes industries aéronautique, spatiale, et pharmaceutique.

Niort est d’ailleurs la quatrième place française sur le secteur financier. La ville est connue pour ses nombreuses mutuelles d’assurance. La Gironde, avec Bordeaux, concentre une majorité de population active et donc d’emploiLes Pyrénées atlantiques, avec la ville de Pau, ne sont pas en reste. Le département est suivi de près par la Charente Maritime, notamment avec le bassin d’emploi dynamique de la Rochelle. D’ailleurs, le conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine est celui qui investit le plus en innovation et recherche. Le potentiel de recherche de la région s’appuie sur ses 5 universités (Bordeaux, Limoges, La Rochelle, Pau et Poitiers) et ses Grandes Écoles.

La qualité de vie

L'environnement

Avoir à la fois la montagne et l’océan à proximité est un luxe que beaucoup de Français n’ont pas, mis à part les Aquitains ! La proximité des Pyrénées et de l’Océan offre la possibilité d’aller de pique-niquer sur la plage après sa journée de travail. Vous pourrez aussi chausser vos skis pour quelques heures de glisse dans les Pyrénées. Cela rend la vie plus douce et contribue à une qualité de vie exceptionnelle en Nouvelle Aquitaine. La vie y est moins stressante, plus tranquille. 

L’Aquitaine est la plus grande plage d’Europe (avec ses 250 km de sable). C’est aussi le berceau du surf en Europe notamment à Biarritz ou à Anglet. La côte aquitaine regroupe les stations balnéaires les plus réputées telles que Arcachon, Biarritz ou Royan

Et que serait la Nouvelle Aquitaine sans vous parler de sa capitale, Bordeaux ? Grande ville de province, elle attire de plus en plus de nouveaux talents. Son cadre de vie agréable s’additionne à de belles opportunités professionnelles. 

En Charente-Maritime, vous aurez la possibilité de passer du littoral atlantique aux vignobles de l’arrière-pays. Sans oublier ses villes dynamiques comme Royan, La Rochelle, ou encore ses petits villages remplis de charme.

Pour une déconnexion totale, la Corrèze, la Dordogne ou les Landes sont des territoires qui permettent de vivre proche de la nature et dans un cadre de vie incroyable. Les villes de Poitiers, Limoges et Niort  permettent de vivre dans des villes moyennes où le bassin d’emploi est aussi dynamique.

L'éducation et la santé

La région s’impose comme un important pôle étudiant, matérialisé par la présence de plusieurs universités et de grandes écoles*.

*Voici les 22 membres du Club des Grandes Écoles de Bordeaux Aquitaine : Arts et Métiers Paristech Bordeaux, Bordeaux Sciences Agro, CESI Bordeaux, CESI Pau-Assat, EBABX, EISTI, ENM, ENSAP, ENSC, ENSCBP, ENSEIRB MATMECA, ENSGTI, ENSTBB, ESTIA, Groupe ESC Pau, IAE Bordeaux, IAE Pau-Bayonne, IPB, IEP, INSEEC, ISA BTP, KEDGE.

La Nouvelle Aquitaine est la troisième région de France en termes d’éducation. Concernant la santé, la région est aussi bien notée. Cela s’explique par le nombre de médecins présents par rapport au nombre d’habitants. Malgré une différence marquée entre les différents départements, la région a su trouver des solutions pour pallier la faible densité médicale. Prenons par exemple la télémédecine ou encore la délégation aux pharmaciens  de certaines consultations. 

La communauté

 Le terroir aquitain donne des produits d’une qualité exceptionnelle : viandes AOC, volailles, fromages, légumes. Le tout cuisiné en spécialités culinaires  délicieuses : les aquitains ont de quoi être fiers de leur gastronomie. C’est aussi la région du Jurançon, Bergerac, Bordeaux, Saint Emilion. De quoi ravir les amateurs de vins ! C’est autour de cette gastronomie que vous pourrez rencontrer les néo-aquitains.

Avant tout définis comme habitants du Sud Ouest de la France, ils sont épicuriens et aiment partager.
Le sport renforce ce sentiment d’appartenance : rugby, football, sports nautiques… Découvrez Sophie, ambassadrice Switch Up à la Rochelle.  Elle sera ravie de vous accueillir dans sa belle ville.

Play Video

Les services et la sécurité

La Nouvelle-Aquitaine est une région de transit entre le bassin parisien et la péninsule ibérique. Cette situation explique le développement d’axes routiers majeurs. De plus,  la ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux-Toulouse-Espagne permet de faire un Paris > Bordeaux en seulement 2h. 

Les services y sont développés dans les grandes villes telles que Bordeaux, La Rochelle, Pau, Limoges. C’est aussi une région où l’on se sent en sécurité!

Le logement

Déjà très prisée par de nombreux urbains, la métropole bordelaise semble attirer encore plus de clients depuis le déconfinement.

D’ailleurs, Bordeaux reste la ville préférée des cadres qui souhaitent quitter Paris, selon l’édition 2018 de l’étude Cadremploi. 

Le Pays Basque est lui aussi en plein essor, ayant connu une reprise intense. La demande locale revient aussi dans les Landes. À Bergerac, en Dordogne, la demande a aussi explosé. Mais malgré ces demandes en hausse à la suite des confinements, l’immobilier en Nouvelle Aquitaine reste beaucoup plus abordable qu’en région parisienne. La côte, Bordeaux et la Rochelle seront tout de même plus chères que Limoges, Poitiers ou que les villes moins proches de la mer. 

Attirant de plus en plus de personnes en mobilité, La région Aquitaine réunit beaucoup de critères recherchés et fait opérer son charme. Son environnement, son bassin d’emploi dynamique, mais aussi sa qualité de vie font d’elle la région idéale où poser ses valises !

Les 5 villes où s'installer en Nouvelle Aquitaine

Si la Nouvelle Aquitaine vous a séduit, il ne reste plus qu’à vous y installer. Pour cela, Switch Up vous propose une sélection de 5 villes ou il fait bon vivre sur le territoire, pour vous aider à trouver votre lieu de vie idéal ! De nombreuses villes de la région proposent un cadre de vie très agréables et permettent donc de s’installer sereinement en Nouvelle Aquitaine.

Bordeaux

Capitale de la Gironde et de l’Aquitaine, Bordeaux attire de plus en plus de nouveaux arrivants. Il s’agit d’une ville à taille humaine, elle est aérée et permet de respirer ! La vie y est plus douce et plus paisible que dans d’autres grandes villes de France.  Ville vivante particulièrement dynamique, vous pourrez découvrir de belles expositions,  ou aller voir un match de foot ou de rugby entre amis. La vie étudiante y est très agréable. La mer est accessible facilement depuis Bordeaux et la ville est bordée d’espaces verts. Les balades le long de la Garonne, passant devant l’hôtel de vie témoignent de la qualité du cadre de vie bordelais.

Accessible en seulement 2h à partir de Paris, Bordeaux est parfaitement située pour  pour travailler, mais aussi pour passer un week-end! Des secteurs comme les services recrutent un grand nombre de salariés à Bordeaux. Cela est  particulièrement vrai pour les services à la personne et les métiers du numérique.

Limoges

Limoges une ville à taille humaine, caractérisée par sa douceur de vie. Appréciée pour sa sécurité, la ville moyenne mise en avant pour son art et son histoire. Visitez ses ateliers et musées liés à la porcelaine et  baladez- vous dans le cœur historique de la ville, mais aussi aux alentours dans un cadre plus vert. C’est un vrai petit coin de paradis pour y habiter avec sa famille. Limoges se démarque aussi d’un point de vue économique. En effet, son taux de chômage est largement inférieur à celui de la moyenne nationale. Le coût de l’immobilier y est aussi plus bas que dans ses voisines Poitiers et Bordeaux.

Poitiers

Poitiers bénéficie d’une position stratégique, au cœur de la Nouvelle-Aquitaine, à 1 h 15 de Paris et à 1 h de Bordeaux !  La ville offre aux nouveaux arrivants un bon accueil, de la diversité, de la mobilité. Côté environnement, la qualité de l’air y est enviable. Ce qui fait la singularité de Poitiers, ce sont aussi ses parcs, et notamment le Parc de Blossac, ses jardins et son petit parc animalier, qui ravira les plus jeunes. L‘immobilier y est accessible et le taux de chômage est en-dessous de la moyenne nationale. La situation idéale et la qualité de vie de cette jolie ville de France attire de  nombreuses personnes en mobilité ; actifs, des chercheurs et étudiants.. Poitiers est donc “the place to be” pour réaliser tous vos projets !

Vous vous installez en Nouvelle Aquitaine?

Soyez accompagnés par Switch Up lors de votre installation sur le territoire aquitain.

Pau

Souvent vantée pour sa qualité de vie, Pau est une ville offrant les avantages économiques et culturels d’une grande ville. Mais, sans les désagréments tels que les embouteillages, ou le coût du logement. Sa situation est idéale, au pied des Pyrénées, près de l’Espagne et à un peu plus de deux heures de Bordeaux. Le logement y est toujours abordable. C’est une ville dynamique, et le centre est très agréable, entourée d’espaces verts. Décrite comme une ville vivante mais aussi calme, Pau propose plein d’activités diverses, sportives notamment, où on se sent relativement en sécurité.

Le rythme de cette ville est à l’image de du Béarn : paisible, terroir, valeurs. Côté emploi, on retrouve les secteurs du numérique et du développement durable. Elle est le berceau de grandes entreprises de l’aéronautique, de la chimie, de l’agro-alimentaire. 

La Rochelle

Vivre à la Rochelle, c’est profiter d’une superbe architecture, d’une ville à taille humaine. Tout y est accessible à pied, et il y a bien évidemment la proximité de la mer et du beau temps. Le centre-ville est très attractif avec ses petits magasins, ses restaurants, ce sentiment que les gens prennent le temps de vivre. Les sentiers littoraux et les promenades à pied, à vélo, font de La Rochelle ou un air de vacances flotte toute l’année ! La Rochelle est la 3è ville  selon le classement des villages et villes où il fait bon vivre.  Destination touristique majeure, La Rochelle se distingue aussi par son offre en matière d’emploi, son université, et son dynamisme économique et commercial. 

Alors, c’est décidé ? Le territoire aquitain est fait pour vous? Switch Up, vous accompagne dans votre installation grâce à notre  réseau local d’Ambassadeurs. Démarches administratives, recherche de logement, d’écoles, découverte de quartier ou intégration, nos ambassadeurs bretons seront ravis de vous accueillir. Nos ambassadeurs aquitains pourront vous partager leurs bonnes pratiques, ils sont experts en la question de s’installer en Nouvelle Aquitaine. 

Cet article a été écrit par Gabrielle R. , à votre service pour vous aider dans l'accueil et l'intégration vos futurs talents.

Switch up
Categories
Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité Villes

Calcul des donnés Bien vivre

Comment sont notés les territoires ?

L’endroit où les gens vivent est important pour leur bien-être. La qualité de vie territoriale est façonnée par une multitude de facteurs ( de l’offre éducative à la santé par exemple). Les dimensions de cette qualité de vie territoriale sont propres à chacun et évoluent en fonction de notre vie. Notre outil Bien Vivre a pour ambition de permettre aux candidats de travailler sur le territoire où il fait bon vivre pour eux.

1 - Le calcul des données

Les classements des territoires notamment dans la presse est un sujet récurrent. Il permet de mettre en avant un critère spécifique mais il est difficile pour autant d’avoir un vue d’ensemble sur leurs avantages et inconvénients, et ce, le plus objectivement possible.

Chaque critère est basé sur différentes notes afin de construire un ensemble d’indicateurs de “Bien Vivre” comparables entre les territoires. Ce référentiel est donc construit sur un panel d’indicateur provenant tous de sources officielles :

Organisation de coopération et de développement économiques

Unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales

Unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales

BRRISE – Bien-être, attractivité des territoires ruraux et inégalités socio-spatiales

Notre référentiel est de plus participatif puisqu’il s’incrémente du retour d’expérience des nouveaux arrivants que nous accompagnons via notre plateforme Switch Up.

2 - La méthode notation regroupe 11 critères

Revenu

Le revenu est un élément important du bien-être individuel car il permet aux gens de satisfaire leurs besoins de base et répondre à d’autres objectifs importants pour leur vie. Il est également associé à la qualité de vie, au statut social perçu et aux liens sociaux.

Santé

Il existe également de fortes disparités régionales en matière de santé, qui sont en partie expliquée par un accès inégal aux services de santé. Cependant l’accès à la santé est un point important notamment dans les zones peu peuplé ou pour certaines personnes ayants des pathologies spécifiques (longue durée) ou des besoins particuliers (enfants en bas âge, personnes très âgées..)

Sécurité

La sécurité personnelle est la mesure dans laquelle les gens se sentent en sécurité au quotidien. Les données objectives sont bien évidemment utilisées dans le calcul de ce critère mais il est complété par le retour subjectif de nos nouveaux arrivants. Le sentiment de sécurité étant très personnel, ce critère est l’alliance à la fois de données objectives et comparables et du ressenti des habitants locaux. Ce critère est à analyser au niveau du bassin de vie pour être  interprété le plus finement possible

Environnement

La qualité de l’environnement local a des effets importants sur le bien-être des générations futures et des habitants. Divers aspects de la qualité de l’environnement doivent être inclus, comme l’eau, les déchets, les équipements, etc. ils peuvent être très différents dans la même région et nécessite sûrement un regard plus local au niveau du bassin de vie.

Éducation

L’éducation a des nombreux liens avec l’attractivité du territoire comme l’emploi ou l’engagement civique . Il est prouvé, en outre, que l’éducation a également des retombées sociales importantes sur le long terme sur un territoire qui affectent la productivité globale des lieux, réduisent les taux de criminalité et augmentent la participation de la population dans la vie collective. Pour certaines régions, le mix industriel et une base solide de capital humain sont des axes forts d’attractivité et de compétitivité pour les employeurs.

Qualité de vie

Le bien-être subjectif reflète  la façon dont les gens évaluent leur vie. Ce critère comprend l’évaluation de la vie dans son ensemble (généralement appelée «niveau de satisfaction de vie»), des évaluations de domaines particuliers de la vie (par exemple,« la satisfaction du temps disponible pour les loisirs »), les sentiments et les émotions, ainsi que des mesures de la sensation d’être aligner avec but que nous souhaitons attendre dans la vie. Ce critère est donc l’agrémentation de plusieurs mesures subjectives.

Emploi

L’emploi représente une autre dimension du bien-être qui peut avoir un impact considérable sur les conditions matérielles des personnes. De plus, avoir un emploi aide les gens à maintenir et développer leurs compétences, et cela affecte d’autres dimensions du bien-être, telles que la santé, les connexions et la satisfaction dans la vie. L’accès inégal à l’emploi est un facteur majeur des inégalités interrégionales.

Engagement civique

Bon nombre des politiques qui affectent le plus directement la vie des gens sont adoptées au niveau local . Le taux de participation de la communauté locale au prise de décision est une indication du degré de confiance de cette communauté dans leurs représentants et un indicateur sur la participation des citoyens au processus politique mais aussi de façon plus générale dans leur implication dans leur vie locale.

Accès aux sevices

L’accessibilité des services est l’une des dimensions clés du bien-être, affectant la manière les gens obtiennent ce qui est nécessaire pour satisfaire leurs désirs et leurs besoins. Mesurer l’accessibilité des services permet une meilleure compréhension des inégalités au sein des communautés et des disparités entre les territoires. Si l’accès aux services de base ( eau, assainissement, électricité…) est à priori identique sur l’ensemble du territoire national français, l’accès aux services avancés ( transports, santé, TIC, commerces du quotidien…) peut être différents d’un territoire à un autre.

Logement

Pour mesurer le bien-être, le logement est une dimension importante. Un logement approprié en est un des besoins humains les plus élémentaires. De plus, les coûts liés au logement représentent souvent la composante la plus importante du revenu d’un ménage. Le logement est également fortement liés à d’autres dimensions du bien-être, comme la santé, le revenu et la satisfaction à l’égard de la vie.

Communauté

De bonnes relations interpersonnelles, soutien des réseaux sociaux et confiance générale dans les autres et les institutions sont considérées comme d’importantes sources de bien-être individuel et de cohésion sociale. La communauté représente une ressource supplémentaire  par rapport aux ressources matérielles et culturelles, mais peut également améliorer les performances des institutions et servir le bien commun.

Categories
Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité Villes

Sérieusement, tu habites à Ancenis?

Sérieusement, tu habites à Ancenis ?

Lorsque tu créés une entreprise, tu es amené à présenter ton projet de TRES TRES TRES nombreuses fois.

Je m’appelle Gabrielle, j’ai créé Switch Up et ma start-up m’amène souvent à parler emploi et attractivité des territoires.
Lilloise d’origine, j’illustre souvent mes propos avec des exemples issus du Grand Nord mais aussi avec des exemples de mon territoire d’aujourd’hui, puisque j’habite à Ancenis…et là…j’ai souvent comme réponse :

"Habiter à Ancenis? Sérieusement?"

Chez Switch Up, nous faisons rimer Territoires excentrés et Attractivité, nous mettons en avant les Habitants particulièrement quand ils sont accueillants et nous aimons beaucoup mettre en lumière vos selfies de crémaillères.

Alors, je le revendique Haut & Fort (évidement) : Tu peux avoir été élevé à base de gratins aux chicons et aimer les Fest-Noz bretons.
Tu peux danser en Février le Rigodon et aimer vivre à La Roche Sur Yon.
Mais aussi aimer les bières d’Abbaye et vivre St Gilles Croix de Vie.
Egalement faire rimer Estaminet et Plage de Porcé.
Et enfin connaître le secret de la fricadelle des Ch’tis et savoir apprécier le Malvoisie d’Ancenis.

Oui…Tu peux être une “Digitale Entrepreneur”  et vivre au milieu des fleurs.

Bref, vous l’aurez compris : J’aime les Ch’tis et le Pays d’Ancenis !
Alors l’occasion est trop jolie de vous partager cette belle infographie sur le Pays d’Ancenis
pour vous donnez envie de venir habiter à Ancenis, y travailler et vous y installer…

Cet article a été écrit par Gabrielle R. , à votre service pour vous aider dans l'accueil et l'intégration vos futurs talents.

Switch up
Categories
Ambassadeurs Préparer sa mobilité Rennes Témoignage accompagné Territoires

Au revoir, Paris : les 5 questions à se poser avant de changer de ville.

Au revoir, Paris : Les 5 grandes questions à se poser avant de changer de ville.

Marie, 42 ans, ambassadrice Switch Up, nous raconte pour quelles raisons, elle et son mari, bien installés professionnellement, ont fait le choix de quitter Paris avec leurs trois enfants. Et pourquoi le choix de la destination n’a pas été si simple, sans compter certains préjugés venant de l’entourage… Elle nous livrera son expérience et les différentes questions se poser avant de changer de ville.

Les grandes questions à se poser avant de changer de ville

Habitant Paris depuis une quinzaine d’années et le constat s’imposait : notre vie ne nous satisfaisait plus. 

Notre appartement était devenu trop petit pour notre famille agrandie, nous n’avions plus envie de subir les bouchons, l’agressivité, le stress, la pollution… la difficulté à sortir de Paris ne serait-ce que pour une journée ou un week-end.

Même si nous aimions notre ville, il était devenu urgent de déménager pour améliorer notre qualité de vie et retrouver notre équilibre familial.

Nos critères pour mener à bien ce changement

Le plus important est que nous avions surtout besoin d’espace dans notre logement : une chambre par enfant et un bureau pour nous les parents (indépendants, donc travaillant souvent depuis la maison). Nous souhaitions aussi un quartier moins urbain, un jardin pourquoi pas. Avoir la possibilité de partir en week-end facilement est un vrai plus. Un environnement sain pour les enfants, des commerces et écoles à proximité pour ne pas utiliser la voiture à chaque déplacement, étaient également des critères importants.

Aussi pour s’adapter à nos vies professionnelles, le logement devait être à une distance raisonnable de Paris. En effet, nous continuerions à y avoir des obligations régulièrement. Avec ces critères, évidemment la solution parfaite n’existait pas. 

En acceptant les compromis, 2 grandes options semblaient se dégager...

1

S’éloigner du centre de Paris mais rester en région parisienne : cela permettait de gagner en qualité de vie. Mais, tout en ne changeant pas trop nos habitudes de vie parisienne auxquelles nous étions attachés (environnement professionnel, sorties culturelles, amis…)

2

Partir en Province : cela permettait un nouveau départ, plus de chance de réunir tous nos critères. De plus, nous avions surtout la certitude de gagner en surface pour un budget moindre. Avec la seule contrainte de rester à distance raisonnable de Paris…

La Province revenait souvent dans nos échanges. Mais, outre le changement de vie radical, nous étions aussi sensibles au regard critique de notre cercle social et amical sur ce choix. Pour beaucoup, quitter Paris, c’était partir s’enterrer. « Vous êtes fous, quitter Paris, mais quelle idée ? », « Et comment vous allez faire pour le boulot ? ».

Il a donc fallu dépasser ces idées préconçues, néanmoins très présentes dans l’inconscient (ou conscient ?) collectif parisien. L’échange entre nous, pesant le pour, le contre a été une étape très importante. Dressant des listes, nommant nos désirs profonds tout en restant objectif sur les conséquences, notamment professionnelles.

Avant de changer de vie, les 5 grandes questions à se poser :

  1. Mon désir est-il une fuite ou un projet de vie ?
  2. Identifier mes besoins ! Quel mode de vie ai-je envie d’avoir ?
  3. Quelles sont les limites au changement de vie ?
  4. Est-ce que mon/ma conjoint(e) a les mêmes envies que moi ? Qu’en pensent les enfants ?
  5. Suis-je prêt à vivre loin de mes proches ?

La balance a fini par pencher en faveur de la province. Finalement, nous nous sommes écoutés : nous avions envie de vivre un vrai changement et donner un nouvel élan à notre vie ! Après réflexion, c’est Rennes qui arrivait en première position dans nos choix notamment pour sa situation géographique optimale : 1h25 de Paris grâce à la LGV et à « seulement » 50 minutes de la mer !

Pourquoi choisir Rennes?

1

Ville agréable, ambiance jeune, decontractée.

2

Position géographique optimale.

2

Le marché de l’emploi est dynamique.

Quelques mois plus tard, c’était parti !

Aujourd’hui, nous sommes très bien installés à Rennes, intégrés, et ne regrettons aucunement notre choix, grâce à un nouvel équilibre familial et professionnel. Nous sommes fiers d’avoir eu le courage de changer nos habitudes pour répondre à nos envies et besoins essentiels.  

Vive la mobilité !

Vous avez ou lire le témoignage de Marie et les grandes questions à se poser quand on change de ville. Vous déménagez dans le cadre d’une mobilité professionnelle? Vous souhaitez être aidés dans votre déménagement et accueilli sur votre nouveau lieu de vie?  Faites appel à nos ambassadeurs ! Ils pourront vous aider découvrir la ville. Mais aussi a trouver la maison de vos rêves, à réaliser vos démarches administratives… Pour en savoir plus, contactez nous ou retrouvez-nous sur www.switch-up.fr

Cet article a été écrit par Marie J., à votre service pour vous accompagner dans votre installation à Rennes.

RENNES
Categories
Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité

Comment choisir son abonnement à l’électricité après un déménagement?

Choisir son abonnement à l'électricité après un déménagement

Un déménagement prend beaucoup de temps. Parfois, on n’a pas le temps de réaliser toutes les démarches que l’on aimerait avant le jour J, notamment concernant l’électricité ou le gaz. Mais pas de souci, vous pouvez tout à fait changer d’abonnement d’électricité après votre déménagement. Voici quelques trucs et astuces pour que tout se passe bien. Nous vous aidons à choisir votre abonnement à l’électricité après votre déménagement.

Quel abonnement d’électricité choisir ?

Il n’est pas toujours évident d’y voir clair parmi tous les abonnements d’électricité que proposent les fournisseurs. Voici quelques conseils pour choisir le meilleur abonnement pour votre nouveau logement.

♦ Estimation de sa consommation sur les sites d’EDF, d’Engie, d’ekWateur et tous les autres fournisseurs.

La première étape pour souscrire un nouvel abonnement d’électricité est l’estimation. Le site fournisseur-énergie indique que vous pouvez estimer votre consommation sur les sites de nombreux fournisseurs comme EDF ou Engie en cliquant ici.

Estimer votre consommation est une étape importante car elle vous permet de mieux cibler vos recherches. L’estimation prend en compte de nombreux facteurs tels que la vétusté de votre logement, votre type de chauffage (électrique ou au gaz), votre électroménager, etc.

♦ Les comparatifs d’abonnements d’électricité.

Après avoir pris connaissance de votre estimation de consommation, vous pouvez regarder les abonnements d’électricité.

Les offres d’abonnements sont nombreuses. Choisissez un abonnement qui répond à vos besoins et qui est économique. Vous pouvez aussi prendre en compte des facteurs comme l’empreinte carbone du fournisseur. C’est un facteur essentiel si vous souhaitez une consommation plus respectueuse de l’environnement.

Pour vous aider à faire votre choix, Fournisseur Énergie recommande d’utiliser un comparateur d’abonnements d’électricité. Ils vous présentent des comparatifs de différents abonnements d’électricité et de fournisseurs. Ils sont très utiles pour y voir plus clair et pour simplifier vos recherches.

Les choses à ne pas oublier pour votre déménagement.

Vous pouvez bien évidemment changer d’offre après votre déménagement. Cependant, il y a certaines démarches qui doivent impérativement être effectuées avant votre déménagement.

♦ Informez votre fournisseur de votre déménagement.

Lorsque vous déménagez, il est nécessaire d’en informer votre fournisseur d’électricité. Votre contrat d’électricité est propre à votre logement car il répond à ses besoins spécifiquement. Selon le guide de déménagement de Fournisseur Énergie, votre fournisseur vous demandera de souscrire une offre pour votre nouveau logement si vous désirez rester chez lui.

Par la même occasion, il résiliera l’abonnement d’électricité de votre ancien logement. Indiquez la date de votre déménagement afin que le fournisseur résilie votre contrat à cette date précise. Il effectuera aussi une demande de mise en service.

Les offres d’électricité sont sans engagement. Vous pouvez donc souscrire un abonnement d’électricité avant votre déménagement et en changer une fois que vous êtes installé.

♦ La mise en service.

La mise en service est impérative si vous souhaitez avoir de l’électricité dans votre nouveau logement. Il faut la demander à votre fournisseur après avoir souscrit votre abonnement d’électricité pour votre nouveau logement.

La mise en service est une opération payante. Les délais sont de plusieurs jours pour une mise en service standard. Nous vous conseillons donc de faire votre demande au moins deux semaines avant votre déménagement. Si vous souhaitez en savoir plus sur la mise en service, cliquez ici.

Bien qu’il soit possible de changer d’abonnement d’électricité après votre déménagement, n’oubliez pas de demander une mise en service avant ! Sinon vous risquez de vous retrouver sans électricité.

Voici donc nos conseils pour chosir votre abonnement à l’éléctricité après un déménagement. Vous déménagez dans le cadre d’une mobilité professionnelle? Vous souhaitez être aidés dans votre mobilité et accueilli sur votre nouveau lieu de vie?  Faites appel à nos ambassadeurs ! . Ils pourront vous accompagner dans vos démarches administratives, dont celles de l’électricité !… Pour en savoir plus, contactez nous ou retrouvez-nous sur www.switch-up.fr

Prenons rendez-vous !

Vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches administratives concernant votre déménagement?
Categories
Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité

Les 5 étapes à suivre pour vivre sa mobilité sereinement

Les 5 étapes à suivre pour vivre sa mobilité sereinement

Une mobilité réussie est une mobilité préparée. En effet, déménager demande du temps et de l’énergie. Alors, optimisez votre démarche en suivant les 5 étapes à suivre pour vivre sa mobilité sereinement. 

5 étapes pour déménager sereinement

1. Projetez vous dans votre futur logement.

Les visites de logement sont fixées. C’est maintenant le moment de vous projeter. Où vais-je mettre ce guéridon ? Comment disposer mon canapé et mon meuble télé ? Des questions qui pourraient vous paraître anodines… Mais auxquelles vous devez penser lors de la visite du logement dans lequel vous souhaitez vous installer. Ainsi, il vous sera plus facile de remplir vos cartons et de faire du tri ! Si vous déménagez pour plus grand, commencez aussi à repérer le mobilier dont vous aurez besoin, et si vous devez l’acheter sur internet, faites-le livrer directement à votre nouveau domicile (ou au point relais le plus proche).

2. Anticipez les cartons.

Quelle belle transition ! Evidemment, on y passe tous. A vous maintenant de faire en sorte que tout se passe bien. Voici quelques conseils :

  • Organisez votre temps plusieurs semaines à l’avance afin d’en faire un peu chaque jour. Ainsi, vous le vivrez moins dans la douleur et la précipitation. Pas de stress !  
  • Classez les éléments par pièce pour gagner du temps lors du déballage. Une couleur par pièce et quelques gommettes vous faciliteront la vie !
  • Triez ! Pas besoin d’emmener les vieux vêtements sous prétexte que vous pourriez peut-être les reporter. Vendez-les, donnez-les ou déposez-les dans les conteneurs destinés aux plus démunis. En plus de vous libérer de l’espace, vous ferez des heureux ! 

3. Résiliez vos anciens abonnements.

C’est sûrement l’étape la plus fastidieuse et inquiétante lors d’un changement de domicile… On a toujours peur d’oublier un abonnement et de se retrouver avec des factures dont on n’a même pas connaissance. Si vous êtes organisés, vous avez certainement un dossier répertoriant vos factures. Alors, munissez-vous de votre téléphone ou de votre ordinateur et résiliez-les en quelques clics. Pour les moins organisés, voici les grandes lignes :

  • Résilier son bail : Vous devez envoyer une lettre par courrier recommandé avec accusé de réception ou remise en main propre. Pensez au préavis, il peut varier d’un mois à trois. Vous pourriez vous retrouver à payer un double loyer pendant plusieurs mois.
  • Eau : Pour résilier le contrat d’eau, anticipez en les contactant au moins deux semaines avant de quitter votre logement. De plus, pensez à bien effectuer un relevé de compteur le Jour-J pour éviter les mauvaises surprises.
  • Assurance habitation : Une fois que votre date d’emménagement est fixée, contactez votre assureur pour lui faire part de votre changement d’adresse. Si vous résiliez, pensez à envoyer une lettre avec accusé de réception pour que votre demande soit prise en compte. 
  • Energie : Pour résilier votre contrat, contactez votre fournisseur d’électricité et/ou gaz pour l’avertir du prochain déménagement. Rien de plus simple, ils s’occupent de résilier votre contrat. 
  • Internet : Vous pouvez résilier votre abonnement ou simplement changer votre adresse dans votre contrat. Pour une résiliation, une lettre par courrier avec accusé de réception suffira.  Mais attention, des frais de résiliation pourraient vous être demandés !
  • Déchets : Prenez contact avec votre mairie !

4. Souscrivez aux nouveaux contrats.

Pour ne pas passer vos premières soirées à la bougie et prendre des douche froides, pensez à souscrire à vos nouveaux contrats. N’attendez pas d’être installés pour le faire, il faut parfois s’y mettre au moins deux semaines en amont. Si le temps vous manque, ou que vous avez peur de vous tromper, faites vous aider ! Il existe aujourd’hui des plateformes qui font les souscriptions à votre place, alors profitez-en ! Par exemple, Hopenergie.com vous permet de comparer les offres de fournisseurs d’électricité et gaz. Cela vous permettra de choisir celle qui vous correspond le mieux pour un aménagement confortable et serein.

La Green touch : Vous pouvez aussi vous renseigner sur les offres d’énergie locales pour un meilleur partage des ressources et une consommation plus responsable.

5. Préparez le jour - J en amont.

Vous traversez la France ou vous vous installez dans le village voisin ? Dans tous les cas, il faut prévoir le déménagement. Planifiez cela en amont pour que tout soit prêt le jour de votre départ/installation. Attention, que vous fassiez appel à une société de déménageurs ou que vous louiez un camion, il faut prévoir plusieurs jours, semaines pour s’assurer des disponibilités de chacun. Anticipez aussi le ménage, et les potentielles réparations à effectuer avant de quitter votre logement. Ainsi, vous ne vous retrouverez pas avec des surprises lors de l’état des lieux de sortie. 

Voici donc nos 5 étapes à suivre pour vivre sa mobilité sereinement. Vous déménagez dans le cadre d’une mobilité professionnelle? Vous souhaitez être aidés dans votre déménagement et accueilli sur votre nouveau lieu de vie?  Faites appel à nos ambassadeurs ! Ils pourront vous aider découvrir la ville. Mais aussi a trouver la maison de vos rêves, à réaliser vos démarches administratives… Pour en savoir plus, contactez nous ou retrouvez-nous sur www.switch-up.fr

Cet article a été écrit par Gabrielle R. , à votre service pour vous aider dans l'accueil et l'intégration vos futurs talents.

Switch up
Categories
Expérience candidat Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité

Les chiffres clés à retenir : mobilité géographique et expérience candidat

Les chiffres clés à retenir : mobilité géographique & expérience candidat

En août & septembre 2020, nous avons mené une étude sur la mobilité des candidats. Cette étude a été réalisée auprès de 50 cabinets de recrutements français. Entre mobilité pour la prise d’un poste intéressant et volonté de partir en province post-Covid, voici les chiffres clés à retenir concernant la mobilité et l’expérience candidat.

Mobilité des candidats, un point sur la situation.

Sur l’ensemble des cabinets que nous avons interrogé, voici des chiffres clés à retenir concernant la mobilité des salariés et l’expérience candidat. Une moyenne de 20% des candidats déménagent dans une autre région pour prendre un nouveau poste. Tous les recruteurs sont confrontés à la mobilité des candidats. Il peut s’agir de mobilités : Paris – Région / Région – Paris / Région – Région.

Alors que des études montrent que 80% des cadres parisiens souhaitent quitter Paris, les cabinets interrogés confirment cette tendance. Ils reçoivent d’avantages de candidatures de salariés souhaitant s’installer en région. “De plus en plus de candidats cherchent à bouger et souhaitent changer de vie”, ont confirmé plusieurs recruteurs. Un grand vivier de candidat est donc disponible. Il faut donc savoir les approcher et les accompagner dans leur changement de vie !

Mesurer l'aptitude des candidats à déménager.

Nombreux sont les recruteurs qui ont déjà perdu un candidat en cours de process parce que celui-ci impliquait un déménagement.

Catherine devait rejoindre une entreprise en Vendée. Tout se passait bien mais au dernier moment elle a refusé le poste. Elle avait peur de ne pas se retrouver dans la culture locale et de ne pas trouver de logement.

Les raisons sont souvent les mêmes. Dans le cas d’une famille, une mobilité ne touche pas que le futur salarié mais aussi son conjoint, et ses enfants. Le conjoint doit retrouver un travail, les enfants vont changer d’école. Toute la vie sociale est à reconstruire dans un lieu inconnu… Ainsi, il faut être capable de comprendre rapidement la motivation d’un candidat à changer de région afin de poursuivre, ou non, le process. Si sa motivation est toujours conséquente, il faudra donc l’accompagner au mieux dans ses démarches.

♦ Les méthodes

Afin de valider que le candidat est motivé et conscient de ce changement de vie, les recruteurs interrogés ont plusieurs méthodes:

Dans un premier temps, demander au candidat s’il est mobile, et si oui, dans quelles régions.

"Si le candidat dit oui et est très mobile et/ou mobile dans la région concernée, le process continue. S’il est réfractaire au premier abord, l’échange ne continue pas."

Ensuite, le lieu du poste étant indiqué dans l’annonce, la question ne se pose pas. Les recruteurs vérifient tout de même que le candidat a bien noté l’emplacement du poste et qu’il n’est pas fermé à une mobilité 

"Je leur demande directement si la ville du poste les intéresse."

Enfin, certains recruteurs vont plus loin et s’assurent que le candidat a bien évoqué la mobilité avec son conjoint. “Je vérifie qu’il en a bien parlé avec sa conjointe et qu’elle est d’accord.” Et ils ont raison !

♦ Les raisons du succès

Le plus important, la qualification de la volonté de changer de région d’un candidat. C’est évidemment la clé du succès. S’il s’agit d’un rapprochement familial, d’une volonté d’améliorer son cadre de vie dans une région connue, les candidats vont jusqu’au bout du process. Surtout s’il s’agit d’un poste dans une grande ville.

La plupart du temps les candidats sont dans une volonté de déménager pour améliorer leur cadre de vie parce qu’ils ont des enfants par exemple ou pour un rapprochement familial.

Pour un poste très intéressant, certains candidats sont prêts à déménager dans une région reculée. Cela reste cependant bien plus compliqué. Et pourtant, certaines villes peu attrayantes au premier abord peuvent avoir des qualités ! Elles conviendront parfaitement à certains candidats qui n’y auraient pas forcément pensé. Aborder le cadre de vie et les avantages de ces villes avec les candidats est une vraie stratégie. Elle peut déclencher une motivation du candidat pour prendre le poste concerné. 

♦ Les raisons de l'échec

“J’avais placé un candidat dans une ville de région. Quelques jours avant de prendre son poste, il m’a appelé pour me dire qu’il devait en discuter avec son conjoint. Résultat, le conjoint n’était pas d’accord et le candidat n’a pas pris le poste”

Autre chiffre clé à retenir quant à la mobilité des salariés, 44% refusent un poste si cela découle sur un déménagement.

Si la motivation de mobilité du candidat n’a pas été suffisamment poussée, il peut en effet y avoir des échecs en fin de process. Il en est de même si le recruteur n’a pas de solutions à proposer au candidat pour palier à ces freins. Ces échecs entraînent une perte de temps et d’argent pour le recruteur.

Pour les cas où le poste ne suffit pas à une prise de décision favorable, il faut aller plus loin. Ainsi, présentez le cadre de vie et la localisation du poste. Cela permet de voir avec le candidat s’il peut s’intégrer dans la région et y vivre durablement. Une autre solution peut être de proposer des solutions et des accompagnements à la mobilité (lire plus bas).

Vous souhaitez mettre en place une démarche d'Onboarding?

Prenons rendez-vous pour en discuter!

Présentation du cadre de vie.

Prenez le temps d’échanger avec vos clients sur la région et ses avantages et n’hésitez pas à l’écrire dans vos annonces de recrutement. Cela pourrait attirer de nouveaux candidats qui n’auraient pas forcément postulé sans descriptif.

En entretien, échangez avec le candidat sur la région. Lors de l’échange, vous pouvez obtenir des informations sur le candidat et les mettre en relation avec la région pour confirmer son intérêt.

Par exemple : une candidate ne pensait pas forcément venir s’installer en Vendée. Mais en échangeant avec son recruteur sur la vie locale, elle s’est finalement intéressée à la région et s’y est installée. Elle a pris le poste et y est encore. Pour un poste en région reculée, essayez d’obtenir des informations sur la vie quotidienne à partager avec le candidat.

Exemple type

Un recruteur nous a parlé d’un poste qu’il avait à pourvoir à côté du Mont Saint Michel. Peu de candidats ont d’ailleurs postulé. Quant à ceux avec qui il échangeait, il leur parlait uniquement du Mont Saint Michel. Cela n’emballait pas vraiment les candidats. 

Le Mont Saint Michel est certes très beau mais pour le visiter pendant les vacances. De plus, le candidat n’habitera pas directement sur le Mont mais dans une ville à proximité. Ne pas pouvoir parler de la vie locale a posé des difficultés à ce recruteur. Les informations touristiques ne permettront pas forcément à vos candidats de se projeter dans une vie sur place. Cela ne les incitera pas non plus à s’intéresser au poste. 

Si vous n’avez pas de connaissances sur la région, vous pouvez le mettre en relation avec un habitant local. Celui ci lui partagera des informations et pourra lui parler de sa vie sur place. S’il y a des points communs entre les intérêts de votre candidat et la région, soyez sûr que cette démarche vous sera favorable . Le candidat vous en sera reconnaissant.

Vous venez de lire nos chiffres clés à retenir concernant la mobilité et l’expérience candidat. Vous recrutez des candidats venant d’autres régions et souhaitez les acceuillir au mieux?  Faites appel à nos ambassadeurs ! Ils pourront aider votre nouveau salarié à découvrir la ville. Mais aussi a trouver la maison de ses rêves, à réaliser ses démarches administratives… Pour en savoir plus, contactez nous ou retrouvez-nous sur www.switch-up.fr

Cet article a été écrit par Cécile N. , à votre service pour vous aider dans l'accueil et l'intégration vos futurs talents.

Switch up
Categories
Mobilité professionnelle Préparer sa mobilité

Choisir son quartier en 5 étapes.

Nouveau quartier

Choisir son nouveau quartier en 5 étapes

Vivre, travailler ou entreprendre dans une nouvelle région se détermine à partir de multiples critères, qu’il convient de croiser astucieusement. Savoir pourquoi vous souhaitez déménager puis suivre nos 5 étapes pour choisir votre nouveau quartier ! Tout cela en vous posant les bonnes questions : cela vous permettra d’y voir plus clair. 

Pourquoi je change de région, de quartier ?

Plus de 700000 Français changent de région chaque année et plus d’un sur deux rêve d’en faire de même d’ici cinq ans. Qui dit changement de région, dit choisir un nouveau quartier… Leurs motivations : un meilleur équilibre entre vie professionnelle et familiale et, souvent, un climat plus clément. Mais attention : un tel projet n’a rien d’anodin et surtout à chaque principale raison correspond souvent un style de vie et donc un type de quartier !

Travailler
Quitter Paris pour un nouveau départ professionnel… Cadre de vie, transports, rythme : il est possible de gagner sur presque tous les plans. A condition toutefois de ne pas idéaliser à l’excès.

J’entreprends
Incubateurs, concours, soutien technique et financier : les régions rivalisent d’initiatives pour séduire les entrepreneurs. Elles mettent en avant leurs atouts économiques, leur accompagnement personnalisé ainsi qu’un certain art de vivre.

Entreprendre
Plutôt que privilégier un climat ou une région, certains souhaitent surtout trouver un lieu en accord avec leurs valeurs et leurs aspirations.

Vous partez à la recherche de votre nouveau logement dans une ville que vous ne connaissez pas forcément sur le bout des doigts… nous allons vous aider.

Choisir son nouveau quartier

Vous ne savez pas quel quartier choisir ?

Prenons rendez-vous pour en discuter.

Les 5 étapes à suivre pour choisir son nouveau quartier

♦ 1ère étape : définir le portrait type de son nouveau quartier (idéal!)

Avant de partir bille en tête, faîtes la liste de ce qui est le plus important pour vous en matière de lieu de résidence. Vous aurez probablement à faire des compromis : mettez les critères de choix les plus importants en tête de votre liste et éliminez tous les quartiers qui n’y répondent pas. Soyez prêt en revanche, à mettre entre parenthèses vos attentes moins prioritaires sous peine de ne jamais trouver logement à votre pied. Alors, quelles sont les principales questions à se poser ?

Avez-vous des enfants ou prévoyez-vous d'en avoir ?

Quand on est parent, une des premières choses à faire quand on s’intéresse à un quartier est de trouver les écoles dans lesquelles iront ses enfants. Si vous êtes célibataire, la proximité d’un collège ou d’un lycée public très coté, augmentera la valeur de revente de votre logement.

Dans quelle mesure êtes-vous prêt à faire la navette?

Si vous avez l’intention de prendre votre voiture pour aller travailler, mieux vaut habiter à côté d’une voie d’accès. Si vous pensez utiliser les transports en commun, recherchez les quartiers les mieux desservis.

Voulez vous vivre dans un nouveau quartier ou dans le centre historique ?

Les quartiers historiques de centre ville ont beaucoup de caractère mais sont souvent chers et bruyants. Les immeubles qui s’y trouvent, nécessitent souvent des travaux d’entretien importants et réguliers. Les nouveaux quartiers sont par définition plus modernes et plus écologiques mais sont généralement éloignés du centre-ville.

Et votre conjoint ?

Parce que déménager doit être un choix d’équipe, n’hésitez pas à répondre ensemble à ces premières questions puis à comparer vos réponses… Pour qu’une nouvelle étape de vie soit une réussite, il faut que l’ensemble des parties prenantes soient en accord avec les choix de vie décidés ! Cela est d’autant plus important si votre partenaire décide de vous suivre dans cette aventure : celui-ci n’aura peut être pas au début une activité professionnelle ou personnelle équivalente à celle qu’il quitte.

Il est essentiel qu’il se plaise dans votre nouvelle vie pour que tout le monde soit heureux de ce changement. 

♦ 2ème étape : cibler géographiquement sa recherche

Si vous déménagez sans changer de ville, vous devez déjà avoir une petite idée de l’endroit où vous souhaitez habiter. Identifiez alors les quartiers les plus proches de vos attentes.

Si vous déménagez dans une nouvelle ville, vous devrez avant tout décider dans quelle partie de la ville vous souhaitez vous loger. Par exemple, si votre futur lieu de travail est au Sud, commencez par les quartiers du Sud, etc. Ceci est particulièrement important dans une grande ville.

Cependant ce n’est pas toujours évident de trouver une carte avec les différents quartiers d’une ville. Pour vous y aider certaines métropoles donnent accès à leurs datas et notamment leurs données géographiques. Ainsi pour les nouveaux Nantais vous trouverez par exemple la carte suivantes permettant de visualiser les différents quartiers ainsi que leurs périmètres de la ville de Nantes. Un bon début pour délimiter votre zone de recherche !

♦ 3ème étape : consulter les locaux pour choisir son quartier

Cette phase d’enquête doit vous permettre d’identifier les 3 ou 4 quartiers les plus intéressants. Faîtes vos premières recherches sur internet et sollicitez nos Ambassadeurs: leurs recommandations seront objectives ! 

Choisissez un Ambassadeur qui visiblement a un style de vie qui vous correspond. Il est logique de ne pas avoir les mêmes envies à 20 ans qu’à 50 ans, ni les mêmes besoins lorsque l’on déménage seul ou en famille.

♦ 4ème étape : visiter les quartiers et rechercher des indices

Il est temps maintenant d’aller sur le terrain et de vous promener dans les quartiers que vous avez sélectionnés à l’étape précédente. Si vous habitez trop loin de votre ville de destination pour organiser un voyage de repérage, vous pouvez faire appel à un de nos habitants locaux : il sera plus efficace et sérieux dans ses recherches et vous fera gagner un temps précieux en organisant votre orientation. Vous trouverez ci-après une liste de conseils et d’astuces pour vous aider à sélectionner votre quartier.

Quelle a été votre première impression du quartier ?

Les habitants vous ont-ils parus sympathiques et heureux ? Les commerçants étaient-ils accueillants ? Quant aux maisons, les avez-vous trouvées jolies et bien entretenues ? Vous allez vivre dans votre quartier pendant plusieurs années, alors autant qu’il soit une source d’énergie positive ! 

Faites la rencontre des voisins !

Demandez-leur ce qu’ils préfèrent dans leur quartier mais aussi les 2 ou 3 choses qui les dérangent le plus. Sont-ils au courant de travaux d’aménagement à venir ? De nouvelles constructions ? Pensez aussi à demander  à la mairie. Ils vous permettront d’y voir un peu plus clair sur les possibilités d’évolution du quartier …

Pensez à votre quotidien, aux différents moments de la journée.

Si vous ne pouvez pas aller au boulot sans votre expresso du matin, il vous faut impérativement un café à proximité. Si vous avez un chien, où allez-vous le promener ? Si vous adorez la cuisine italienne, y-a-t-il une bonne pizzeria pas trop loin ?…Les routes sont-elles saturées pendant les heures de pointe ou à la sortie des écoles ? Y-a-t-il beaucoup de gens qui traînent le soir ? 

Le bruit du tram, de l’hôpital voisin, des trains ou des bars peut-être rassurant la journée mais qu’en est-il au moment de se coucher ? Faites la sortie des écoles. En effet, même si vous n’avez pas d’enfants, il est toujours instructif de voir à quoi ressemblent les habitants du quartier. Un bon moyen pour se faire une opinion est d’observer les parents qui déposent leurs enfants à l’école.

Le quotidien dans votre quartier

♦ 5ème étape : assurer vous que vous pourrez trouver un logement adapté à votre porte-monnaie

Vous avez choisi votre quartier. Mais avez-vous les moyens d’y habiter ? Prenez le temps de faire le point sur votre situation financière et interrogez nos équipes pour avoir une idée du prix au m2 dans les différents quartiers.

Vous venez de lire nos 5 étapes pour choisir votre nouveau quartier ! Vous avez peur de ne pas réussir à tout gérer seul ? Vous ne connaissez pas votre nouvelle ville et ne savez pas comment choisir votre quartier ? Faites appel à nos ambassadeurs ! Ils pourront vous aider à découvrir la ville. Mais aussi a trouver la maison de vos rêves, à réaliser les démarches administratives…  Ils peuvent vous aider dans votre choix en vous conseillant sur le choix du quartier idéal pour vous. Pour en savoir plus, contactez nous ou retrouvez-nous sur www.switch-up.fr

Cet article a été écrit par Gabrielle R. , à votre service pour vous aider dans l'accueil et l'intégration vos futurs talents.

Switch up